Actualités

Il fait l’actu : Anis Birou


C’est son département, en l’occurrence le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration qui pilote l’opération de régularisation des migrants en situation irrégulière qui s’achève aujourd’hui 31 décembre 2014. Plus de 7000 clandestins ont déjà obtenu leur carte de séjour et 3000 autres ont reçu un avis favorable. Ils sont issus de près de 100 nationalités. Mais la majorité provient de l’Afrique subsaharienne. Ce dispositif royal a été lancé en janvier dernier. Quant au bilan définitif, il ne devrait être connu qu’en mars prochain. En effet, il faudra attendre que les 83 bureaux mis en place statuent sur les demandes de régularisation en cours d’instruction. Ils disposent encore d’un délai de 2 mois pour trancher sur les dossiers déposés notamment vers la fin de l’opération. Cela, comme le stipule la circulaire conjointe avec le ministère de l’Intérieur. En attendant,  ce bilan est déjà de positif car les réalisations correspondent aux estimations fixées initialement. Le département d’Anis Birou  tablait sur une population comprise entre 20 et 24.000 immigrés clandestins. Un an après le lancement de l’opération, il a ainsi réceptionné plus de 24.000 demandes de régularisation. Si le nombre de titres de séjour distribués peut paraître faible pour certains, du côté du ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration, l’on tient à préciser que  l’objectif n’est pas arithmétique.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Agenda : 6ème édition des Trophées de la filière fruits et légumes au Maroc (TROFEL) à Agadir

Article suivant

Newsletter du 31 décembre 2014 : Economie : Le Maroc figure parmi les pays les plus optimistes