Il fait l'actu

Il fait l’actu : Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture

La production céréalière au titre de la campagne agricole 2017-2018 devrait atteindre un niveau exceptionnel de 98,2 millions de quintaux en hausse de 3% par rapport à la campagne précédente, selon les premières prévisions du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.


Le ministère s’attend ainsi à une production de 48,1 millions de quintaux de blé tendre, de 22.8 millions de quintaux de blé dur et de 27.3 millions de quintaux d’orge. Cette production a été réalisée sur une superficie emblavée en céréales principales de 4,5 millions d’hectares contre 5,4 millions d’hectares en 2016-2017, soit moins de 16% par rapport à la campagne précédente, a ajouté la même source, qui relève que cette performance a pu être réalisée grâce à un rendement moyen record de 21,8 Qx/Ha, en augmentation de 23% par rapport à la campagne précédente.

Le ministère a en outre fait savoir que la campagne agricole 2017/2018 a connu un déroulement favorable, voire exceptionnel, grâce à l’abondance, à la régularité et à la bonne répartition dans l’espace et dans le temps de la pluviométrie observée pendant la période décembre-avril et ce, en dépit d’un démarrage difficile caractérisé par le retard des pluies d’automne.

L’actuelle campagne a enregistré un cumul de précipitation de 370 mm, supérieur de 16% à la normale. De plus, dès le mois de janvier, les zones d’altitude du Moyen et Haut Atlas ont connu l’installation de couvertures neigeuses. La réserve des barrages est actuellement de près de 9 milliards m3 contre 7 milliards m3 en 2017 à la même date.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

CEDEAO : création d’une Alliance régionale pour le suivi de l’adhésion du Maroc

Article suivant

SIAM : 1 400 exposants de 70 pays