Il fait l'actu

Il fait l’actu : Dr Mohammed Jerrar, président de l’Ordre National des Médecins Dentistes

L’Ordre National des Médecins Dentistes qu’il préside reçoit plusieurs plaintes de citoyens qui ont reçu des soins dentaires par des pratiquants illégaux en l’absence du contrôle des autorités.


Dans ce sens, l’Ordre a récemment reçu des plaintes provenant de plusieurs villes, dont Ouazzane, Midelt, Casablanca, Imzouren, Marrakech et Kénitra. L’Ordre National des Médecins Dentistes, conformément à la loi n ° 07.05, veille à soulever tous les cas reçus d’exercice illégal de la médecine dentaire aux procureurs du roi concernés. Ces pratiquants illégaux transgressent la loi de la profession du médecin dentiste qui est réglementée et exercent des pratiques qui entrent dans la spécialité de la médecine dentaire au vu de tous. Ils risquent la vie des citoyens sans aucune surveillance dans la plupart des régions du Maroc, malgré la violation claire des dispositions du chapitre 22 de la constitution qui interdit toute atteinte à la sécurité physique des personnes, dénonce l’Ordre.

Tout en saluant les autorités publiques et judiciaires qui accomplissent les tâches qui leur sont confiées dans de tels incidents, l’ordre saisi cette occasion pour exhorter les autres parties prenantes à protéger la santé des citoyens. Il demande donc citoyens de s’assurer du fait que la personne qui leur fournira des soins dentaires soit effectivement un médecin dentiste inscrit au tableau de l’Ordre, et ce à travers la plaque professionnelle collée à la porte de son cabinet qui doit porter le numéro d’inscription dans l’ordre.

L’Ordre National des Médecins Dentistes leur demande également de l’informer et de soulever chaque cas d’exercice illégal au procureur du roi.

 
Article précédent

AMIC : Conférence Annuelle du Capital Investissement

Article suivant

Les OPCVM finissent l’année en beauté