Actualités

Il fait l’actu : Driss Benhima, PDG de Royal Air Maroc


Il était hier 20 octobre, l’invité de la Commission des infrastructures de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants. Objectif de la rencontre avec ces parlementaires : objet l’examen de la situation financière de la RAM et de la politique du transport aérien au Maroc. Il faut dire d’emblée que le PDG de la compagnie aérienne nationale a réussit son oral lors de cette réunion placée sous le thème «Royal air Maroc: mutation vers une entreprise compétitive et performante», en présence du ministre de l’Equipement et du Transport, Abdelaziz Rabbah. En effet, lors de sa présentation, Benhima a fait une série d’annonces devant la commission pour confirmer le fait que Royal Air Maroc (RAM) a atteint l’ensemble des objectifs du contrat-programme que la compagnie a signé avec l’Etat. Ainsi, grâce aux opérations de départ négocié, les ratios de productivité du personnel se sont nettement améliorés et la masse salariale du personnel au sol a enregistré une baisse de 34 % par rapport à 2011.

Pour ce qui est du ratio Effectif/Avion, la RAM est passée de 100 employés par avion en 2011 à un 62 à fin août 2014 et ce, malgré la réduction de sa flotte de 8 avions par rapport à 2011. Côté financier, le Groupe a réduit ses charges courantes de fonctionnement de 18 % grâce notamment aux plans de rationalisation interne.

A fin août 2014 également, le trafic de la compagnie a progressé de 6%, avec un coefficient de remplissage de 76 % (+3%), tandis que le chiffre d’affaires a augmenté de 9 %, malgré une conjoncture difficile marquée notamment par une offre de la concurrence la plus importante depuis la signature de l’Open Sky. RAM a transporté durant la période estivale 1,86 million de passagers, août ayant battu le record de trafic enregistré en un mois avec près de 773.000 passagers, soit une moyenne d’un peu plus de 24.000 passagers par jour. Elle a aussi renforcé son action de développement dans le continent, à travers notamment l’augmentation de l’offre sur l’Afrique et l’ouverture de nouvelles lignes. Ces actions ont permis d’accélérer la croissance du trafic et du chiffre d’affaires en Afrique, selon le PDG de la RAM. Ainsi, le trafic en Afrique subsaharienne enregistre une évolution à 2 chiffres depuis janvier 2014 pour atteindre + 17 % à fin août 2014.

 
Article précédent

Maroc-Qatar - Des accords commerciaux d'une valeur de 27,4 millions de dollars

Article suivant

Infrastructures : Un GIE de promoteurs immobiliers investit dans des axes routiers