Il fait l'actu

El Hachmi Boutgueray, PDG du groupe Anouar Invest


Pour marquer ses 20 ans, son holding Anouar Invest, a dévoilé sa nouvelle vision quinquennale. Baptisée Anouar 2020, cette vision a pour principal objectif de consolider les performances et de booster l’indépendance financière du groupe familial.   Cette feuille de route s’articule autour de cinq axes stratégiques :  la consolidation des atouts d’un groupe familial avec la mise en place d’un nouvel organigramme pour la désignation des administrateurs indépendants,  la conquête de nouveaux marchés internationaux,  la résilience aux chocs conjoncturels par l’amélioration de l’indépendance financière, le maintien d’une dynamique d’investissement et  la création d’institut de formation spécialisé dans les métiers de l’industrie et de la distribution agroalimentaire. Et El Hachmi Boutgueray entend bien se donner plus de moyens. Son holding négocierait un prêt de 60 millions de dollars auprès de la SFI. Ce prêt couvrirait 50% des besoins d’un programme d’investissement qui prévoit, entre autres, l’extension de la capacité de stockage de céréales de Copagri, l’augmentation de la capacité de production de biscuits d’Excelo ou encore le projet de rachat de la société Grand Moulin de Guinée. A noter qu’en 2014, Anour Invest a enregistré en 2014 un chiffre d’affaire consolidé de 8 milliards de DH. Avec un effectif de 4000 collaborateurs, le groupe de Boutgueray compte plus de 20 filiales dans l’agro-industrie. Il est surtout  connu pour ses marques comme Excelo, Badaouia, Mario, Fandy et Bon lait.

 
Article précédent

Commerce : Mission espagnole en juin prochain au Maroc

Article suivant

Le gouvernement se dote de nouvelles règles de fonctionnement