Actualités

Il fait l’actu : Hassan Ouriagli


  Trois mois après sa nomination, le nouveau PDG de la SNI, vient de nommer trois managers à la tête d’importantes filiales du groupe. Une réorganisation qui vient tout juste de commencer. Ainsi, en attendant d’autres changements dans l’organigramme du groupe, Ouriagli déploie les premiers hommes de son équipe. Le premier est Ramses Arroub, qui signe ainsi son retour, après avoir démissionné en juin dernier de son poste de PDG de Wafa Assurances, filiale également de la SNI. Arroub prend désormais la tête d’Optorg, filiale française de la SNI dirigée jusque-là par Hassan Ouriagli. Un poste qu’il cumulera avec sa nouvelle fonction de président du conseil de surveillance de la Sonasid. Autre retour : celui de Tajeddine Guennouni-Assimi qui avait quitté il y a quatre ans la présidence de Marjane Holding. C’est lui l’artisan de la fusion Marjane-Acima. Aujourd’hui, il prend la tête de Sotherma, producteur de l’eau de source Ain Saiss. 

La filiale de grande distribution Marjane, est concernée aussi par ce vent de réorganisation. Mohamed El Amrani qui avait succédé Tajeddine Guennouni en 2010 à la tête de Marjane Holding cède sa place à Abdallah Tabat en tant président-directeur général. Ce polytechnicien de 53 ans, a été PDG successivement de Cegelec Maroc puis Alstom Maroc, avant d’être nommé PDG de Cegelec France.

 
Article précédent

Financements : Le Maroc, second client arabe de la BERD

Article suivant

Sommaire Challenge #493