Il fait l'actu

Il fait l’actu : Imad Toumi, PDG de Managem

Au terme de l’année 2017, Managem réalise un résultat net part du Groupe (RNPG) de 879 millions de DH, en amélioration de 591 millions de DH (+204%) par rapport à l’année précédente, a annoncé, mercredi 21 mars 2018, le groupe minier coté en bourse.


Cette hausse traduit l’évolution positive du résultat d’exploitation, qui a presque doublé atteignant 1,33 milliard de DH, grâce à l’amélioration des performances opérationnelles et l’impact positif de la plus-value de cession des parts de Lamikal au profit de Wanbao Mining, en République Démocratique du Congo, souligne Managem.

Cette opération a porté sur la cession de 61,2% des titres et a généré un flux de cash de 1 milliard de DH, relève la même source, notant qu’en 2017, le Groupe a opéré plusieurs actions afin de renforcer sa structure financière, et ce, notamment à travers une augmentation de capital de 973 millions de DH. Pour sa part, le chiffre d’affaires (CA) enregistre une progression de 19% dépassant le cap des 5 milliards de DH. Cette évolution est, selon Managem, le résultat de la consolidation des performances opérationnelles dans un contexte favorable de hausse des cours. Suivant la même tendance, l’excédent brut d’exploitation (EBE) s’établit à 1,90 milliard de DH, en augmentation de 28% par rapport à 2016, grâce à l’évolution positive du CA, tandis que le résultat d’exploitation courant en hausse de 34% se situe à 903 millions de DH, reflétant la progression de l’EBE. Pour ce qui est de l’endettement consolidé du Groupe, il a enregistré une baisse notable de près de 50% à 2,208 milliards de DH, affichant ainsi un ratio d’endettement de 39%, indique Managem.

En matière de développement, l’année 2017 a été marquée par des avancées significatives dans la concrétisation de la stratégie de croissance du Groupe avec un programme d’investissement soutenu de 1,20 milliard de DH, précise la société minière, mettant en avant un bilan de recherche positif grâce à un investissement d’exploration de 235 millions de DH. Ce dernier, engagé autour des sites en exploitation, a permis le rallongement de la durée de vie des mines d’Imiter et de Draa-Sfar de deux années et le renouvellement des réserves exploitées de l’ensemble des autres mines. En vue de développer l’activité « Or », le Groupe a également lancé la construction effective de l’extension de l’unité de production au Soudan avec l’objectif de doubler la capacité actuelle. Le démarrage de l’extension est prévu pour le deuxième semestre 2018. L’année 2017 a connu aussi le démarrage de l’extension de l’usine d’Imiter, afin d’augmenter la capacité de traitement de 30% et d’atténuer l’impact de la baisse de la teneur.

S’agissant des perspectives, Managem compte poursuivre en 2018 le déploiement de sa stratégie tout en maintenant l’amélioration continue de ses performances opérationnelles, à travers notamment une croissance organique des sites en exploitation : activité Or au Soudan, usine de Cobalt de Bou-Azzer et l’usine de traitement de la digue à Imiter. Le Groupe se penchera également sur la finalisation de l’étude de faisabilité du projet cuprifère de Tizert, outre la prospection de partenariats stratégiques pour accélérer le développement de l’activité aurifère.

Par ailleurs, le conseil d’administration de Managem a décidé de proposer à l’Assemblée générale ordinaire (AGO) la distribution d’un dividende unitaire de 23 DH par action au titre de l’exercice 2017, en augmentation de 9,5% par rapport à 2016.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

François Hollande parle de culture à Rabat

Article suivant

Victoire marocaine au Rallye Maroc Classic 2018