Il fait l'actu

Il fait l’actu : Jalal Charaf, nouveau DG de la CGEM

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, a nommé Jalal Charaf au poste de directeur général.


Charaf succédera à Fadel Agoumi qui a récemment démissionné. Le nouveau DG de la CGEM entrera officiellement en fonction après la prochaine réunion du conseil d’administration, en septembre. 

Né à Kénitra en 1975, Charaf est un ingénieur civil diplômé de l’École centrale de Paris et de la Cornell University, aux Etats-Unis. Après avoir obtenu ses diplômes, il a immédiatement rejoint une entreprise familiale du secteur du béton. Il a également enseigné les mathématiques et la physique à l’Université Al Akhawayn avant de se voir confier, en 2002, la direction du développement de l’Executive Education Center de l’Université Al Akhawayn. En 2003, Charaf rejoint la Société financière internationale (SFI), une organisation du groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, en tant que chargé du développement des entreprises.

En 2005, Charaf a été nommé directeur de la formation continue à l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). En 2006, il a pris les rênes de la direction centrale de l’organisation et du système d’information du bureau. Il a ensuite réussi à redresser la situation des contrats spéciaux de formation (CSF), jouant un rôle majeur dans la réforme de 2006. En 2009, Jalal Charaf a rejoint le secteur agricole en tant que directeur des Arômes du Maroc et a dirigé jusqu’en 2017 une grande unité commerciale.

L’année dernière, Jalal Charaf a lancé sa propre entreprise dans le négoce des huiles essentielles et dans le conseil en stratégie et gestion. Il est diplômé cette année d’un Master en administration des affaires (MBA) de l’Université Harvard.

Reconnu pour son implication dans les structures associatives, Charaf a présidé plusieurs clubs, associations et fédérations, dont Rotaract (Réseau Rotary), l’Association marocaine de l’industrie du béton (AMIB) et la Fédération interprofessionnelle marocaine des roses de parfum (FIMAROSE).

Il est toujours vice-président de la Fédération internationale des huiles essentielles et des arômes (IFEAT), où il préside les comités responsables de la composition et de la communication.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Soulager les coups de soleil après les vacances

Article suivant

G7 : 251 millions de dollars pour l'entrepreneuriat féminin en Afrique