Il fait l'actu

Il fait l’actu : Karim Tajmouti, DG de l’ANCFCC

La deuxième phase de la campagne de sensibilisation autour des services digitalisés de la conservation foncière auprès des usagers marocains établis à l’étranger a été lancée lundi à Rabat à l’initiative conjointe du ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).


Le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, et le directeur général de l’ANCFCC, Karim Tajmouati, ont signé à cette occasion la convention relative au renouvellement du partenariat entre les deux parties visant à rapprocher les usagers marocains à l’étranger des divers services proposés par l’agence.

Karim Tajmouati a mis en avant l’importance du partenariat entre le ministère et l’ANCFCC qui favorise une plus grande proximité de l’administration vis-à-vis des citoyens, faisant savoir que la convention d’une durée de deux ans consiste à « travailler main dans la main dans le cadre d’une action proactive à l’égard de nos concitoyens du monde de manière à répondre aux questions liées notamment à l’immatriculation de leurs biens ».

Un certain nombre de services ont été conçus et déployés au cours des deux dernières années, en particulier le certificat de propriété électronique, la plateforme « Mohafadati », ainsi que les services liées au cadastre, a-t-il précisé, ajoutant que l’Agence est résolument engagée en faveur de la digitalisation de ses métiers et de ses prestations.

 
Article précédent

Finetti, un autre confiseur marocain dans la tourmente

Article suivant

CAN 2019 : FlashBack des rencontres du weekend