Il fait l'actu

Il fait l’actu : Khammar Mrabit, directeur général de l’AMSSNuR

L’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR) et l’Agence rwandaise de régulation des services d’utilité publique (RURA), ont signé, mercredi à Kigali, un mémorandum d’entente visant le développement de la coopération dans les domaines de la sûreté et de la sécurité radiologiques et nucléaires.


Signé par le directeur général de l’AMSSNuR, Khammar Mrabit, et le directeur général de la RURA, Patrick Nyirishema, ce mémorandum porte sur l’échange des informations et des expériences en matière de réglementation de la sécurité nucléaire et de gestion des déchets nucléaires et radioactifs.

Ce mémorandum de coopération, qui s’étale sur une période de 5 ans, couvre également la gestion des situations d’urgence radiologique ou nucléaire ainsi que la formation et le renforcement des capacités dans le domaine de la sécurité nucléaires et radiologiques.

« L’échange des informations et expériences en matière de sécurité nucléaires et radiologiques renforcera les capacités et le savoir-faire des deux pays dans ce domaine et contribuera à promouvoir la coopération bilatérale », a déclaré Mrabit.

Le directeur général de l’AMSSNuR a rappelé que le Maroc a déjà réalisé « des avancées majeures » dans le domaine en se dotant d’un cadre législatif et réglementaire en collaboration avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et des partenaires américains et européens.

Il a relevé que le Maroc s’impose aujourd’hui en tant que modèle en matière de sûreté et de sécurité radiologiques et nucléaires, ajoutant que « le Royaume est disposé à partager son expérience avec le Rwanda et les pays africains dans le cadre de la coopération Sud-Sud prônée par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu Le Glorifie ».

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

La nouvelle charte, un maillon fort de la réforme de l’investissement

Article suivant

Royal Air Maroc : Troubles de ligne en raison de la grève en France