Administration

Il fait l’actu : Mohamed Benabdelkader, ministre de la Fonction publique

Le ministre délégué chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique, Mohamed Benabdelkader, a souligné, mardi à Rabat, les efforts déployés pour la réalisation de la transition globale vers l’administration numérique, conformément aux recommandations énoncées par la Cour des comptes dans son rapport sur les services publics en ligne.


« La digitalisation des services publics est la pierre angulaire de la réforme de l’administration dans la mesure où cette réforme ne peut être entérinée en méconnaissant ou en minimisant son aspect digital », a précisé Benabdelkader, rappelant à cet égard l’intérêt porté par le Roi Mohammed VI à la réforme de l’administration en l’érigeant au rang de grand chantier au vu de son impact direct sur l’amélioration de la qualité de services administratifs au plus grand bénéfice des citoyens.

Ouvrant une journée d’étude sur les services de l’administration numérique initiée par le département de tutelle avec la participation de directeurs des systèmes d’information issus de 80 départements, Benabdelkader a rappelé que son ministère veille au grain à la prise en compte de toutes recommandations émanant d’institutions constitutionnelles du Royaume, à leur tête la Cour des comptes « qui bien qu’elle parle d’évolution significative dans le classement des services en ligne au Maroc pointent du doigt la défaillance de certains aspects de la réforme digitale.

Cette journée d’étude se veut ainsi une occasion pour discuter autour des recommandations émises par la Cour des comptes, de manière à jeter la lumière sur les acquis réalisés et pallier à ces défaillances, le tout pour façonner une administration dotée d’un service en ligne performant, a-t-il insisté.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Rabat : lancement des activités des OPCI

Article suivant

Sahara marocain : le Maroc bénéficie d'un soutien croissant en Amérique latine