Il fait l'actu

Il fait l’actu : Mohand Laenser, président de la région Fès-Meknès

Quarante-sept projets d’un coût global de 295,56 millions de DH ont été lancés en 2017 par la région Fès-Meknès, dans le cadre du Fonds de développement rural (FDR).


Selon des données de la région, ces projets portent sur la construction et l’aménagement de routes (27 projets) d’un montant de 187,83 millions de DH, l’alimentation en eau potable pour une enveloppe de 92,46 millions de DH et l’électrification (10) pour un coût de 15,25 millions de DH.

Les fruits de ces investissements, qui s’inscrivent dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural, touchent à l’ensemble des préfectures et provinces de la région. Ainsi, trois projets d’un montant global de 46,15 millions de DH ont été initiés à Boulemane en 2017, douze projets à El Hajeb (15,13 millions de DH), un dans la préfecture de Fès (4,36 millions de DH), deux dans la province d’Ifrane (7,27 millions de DH), quatre à Meknès (21,53 millions de DH), huit à Moulay Yaacoub (20,37 millions de DH), quatre à Sefrou (13,68 millions de DH), six à Taounate (110,58 millions de DH) et sept à Taza (56 millions de DH).

En 2016, la région Fès-Meknès a vu également, dans le cadre de ce programme destiné essentiellement à améliorer les conditions de vie des populations, le lancement de 27 projets avec une enveloppe globale de 230,24 millions de DH. Ils concernent seize projets d’aménagement et de construction de routes (145,22 millions de DH), deux projets d’alimentation en eau potable (30,15 millions de DH), quatre projets d’électrification (14,48 millions de DH) et cinq autres dans les domaines de l’éducation et de la santé (40,37 millions de DH).

Pour ce qui est de la ventilation des projets, selon la zone de réalisation, les sept provinces et deux préfectures que compte la région en ont bénéficié. Deux projets ont ainsi été lancés dans la province de Boulemane, avec une enveloppe budgétaire de 32,2 millions de DH, six projets dans la province d’El Hajeb (11,47 millions de DH), un dans la préfecture de Fès (5 millions de DH), trois dans la province de Ifrane (5,9 millions de DH), deux dans la préfecture de Meknès (19,5 millions de DH), un dans la province de Moulay Yaacoub (15,05 millions de DH), un dans la province de Sefrou (19 millions de DH), huit dans la province de Taounate (81,26 millions de DH) et trois dans la province de Taza (40,85 millions de DH).

Selon les responsables de la région Fès-Meknès, les fruits des projets lancés en 2016 et 2017 ne tarderont pas à porter leurs fruits et contribuer ainsi à améliorer le quotidien de la population. D’après eux, l’année 2018 devra connaître une augmentation significative en termes de projets et des fonds y alloués. Pour le FDR- 2018, quelque 57 projets sont ainsi programmés pour un coût global de 342,74 millions de DH.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Le français Cegos renforce sa filiale marocaine

Article suivant

Colloque Brand Your Morocco & Your Africa