Il fait l'actu

Il fait l’actu : Said Amzazi, ministre de l’Education nationale

La plateforme électronique arabe « Madrasa » qui offre des cours en ligne gratuits aux élèves de différents cycles permettra de redynamiser et de redonner aux sciences techniques la place qu’elles méritent, a indiqué jeudi à Rabat le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi.


Le ministère de l’Éducation nationale a décidé d’adopter la plateforme « Madrasa » développée par la Fondation Mohammed Bin Rashid Al Maktoum dans l’objectif d’offrir l’opportunité aux élèves marocains, dès le cycle primaire et jusqu’au lycée, de s’ouvrir davantage sur les sciences, notamment les branches techniques.

« Madrasa » profitera également à l’expertise marocaine en matière de formation professionnelle à travers la contribution des enseignants marocains à l’enrichissement de son contenu, a ajouté le ministre qui s’est félicité de la coopération nouée avec la prestigieuse Fondation émiratie. Cette collaboration, a-t-il dit, s’inscrit dans le cadre de renforcement des relations liant le Royaume du Maroc et l’Etat des Emirats Arabes Unis dans le domaine de l’enseignement et de la recherche scientifique.

De son côté, le coordinateur général de la plateforme, Waled Al-Ali, a indiqué que la plateforme est la première du genre à l’échelle du monde arabe avec plus de 5.000 cours en vidéo dispensés gratuitement en matière de sciences générales, de mathématiques, de biologie et de sciences physiques.

Lancée en octobre 2018, la plateforme compte déjà 10 millions abonnés et se fixe comme objectif de pouvoir bénéficier à 50 millions étudiants dans le monde arabe.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le chinois Nexteer injecte 190 MDH dans sa filiale marocaine

Article suivant

OCP lance la seconde phase de son dispositif de proximité