Il fait l'actu

Il fait l’actu : Said Mouline, directeur général de l’AMEE

Said Mouline, directeur général de l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE) affirme, dans un entretien accordée à Finance News, que l’agence travaille sur cinq grands secteurs : l’industrie, le transport, le bâtiment, l’éclairage public, et l’agriculture.


Cette année plus de 600 millions de dirhams ont été investis par les industriels dans l’efficacité énergétique a-t-il dit. L’autre volet concerne le secteur de l’agriculture, et notamment le pompage solaire, qui constitue une des solutions à condition de respecter certaines règles, a ajouté le responsable, soulignant que le dernier point très important concerne la formation et la sensibilisation parce que l’efficacité énergétique ce n’est pas que les nouvelles technologies, c’est aussi les changements de comportement.

A noter que l’AMEE a reçu, à Abu Dhabi, le Prix de l’efficacité énergétique pour l’ensemble de ces activités et innovations dans ce domaine.

Cette récompense a été attribuée à l’AMEE en marge de l’atelier sur l’efficacité énergétique appliquée au secteur industriel, organisé dans la ville d’Al Aïn sous le patronage du ministre émirati de l’énergie et l’industrie, Suhail Bin Mohamed al-Mazrouei, et en partenariat avec l’Organisation arabe pour le développement industriel et des mines (OADIM), l’Organisation des nations unies pour le développement industriel (ONUDI) et le groupe émirati ARKAN spécialisé dans les matériaux de construction

Dans une allocution de circonstance, le directeur général de l’OADIM, Adil Sakr a salué les efforts déployés par l’Agence Marocaine pour l’Efficacité énergétique pour la mise en œuvre de politiques publiques en matière de transition énergétique et l’adoption d’une approche novatrice dans l’exécution de différents programmes portés par l’Agence.

A cette occasion, Adil Sakr s’est félicité de l’intérêt grandissant des pays arabes dans la mise en œuvre des stratégies relatives au domaine d’efficacité énergétique.

D’après les organisateurs, cet atelier vise à présenter les nouveaux modes et procédés pour la gestion et l’amélioration de l’efficacité énergétique appliquée au secteur industriel et les expériences arabes et internationales pour améliorer l’efficacité dans ce domaine, outre l’échange d’expériences et d’expertises entre les spécialistes venus des différents pays arabes et organisations régionales et internationales.

Le Royaume du Maroc a inscrit l’efficacité énergétique comme axe prioritaire dans la stratégie énergétique nationale, à travers l’adoption d’une batterie de mesures d’Efficacité énergétique dans les différents secteurs notamment dans l’Industrie, rappelle-t-on.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

FIFA à Marrakech : Infantino, au-delà des mots

Article suivant

L’arme redoutable du Conseil de la concurrence