Il fait l'actu

Il fait l’actu : Salaheddine Mezouar, président de la CGEM

Il a souligné, vendredi à Meknès, la nécessité de l’émergence d’un secteur privé ‘’fort, structuré et développé’’ en mesure d’accompagner l’État dans ses efforts visant à relever le défi de l’emploi.


Salaheddine Mezouar, qui intervenait lors d’une rencontre sur ‘’les potentialités économiques et les opportunités d’investissement à Meknès, El Hajeb et Ifrane’’, a indiqué que la CGEM est convaincue que le secteur privé se doit de s’engager aux côtés de l’État pour répondre aux attentes des populations, notamment en matière de création de l’emploi et du développement de l’entreprenariat.

Après avoir souligné que le secteur privé s’est distingué au cours des quinze dernières années par ‘’son dynamisme et son engagement, malgré les difficultés’’, le président de la CGEM a plaidé en faveur d’une implication forte des entreprises aux côtés des établissements publics, notamment les conseils régionaux, qui constituent des acteurs au ‘’rôle stratégique’’ dans le développement intégré du royaume.

C’est ainsi que les représentations régionales de la CGEM, poursuit Salaheddine Mezouar, sont invitées à s’engager activement et selon une vision claire dans la mise en applications des plans de développement de leurs régions respectives pour contribuer à la mise en place du nouveau modèle de développement, mettant l’accent, par ailleurs, sur le ‘’grand potentiel naturel et humain’’ de Meknès et sa région.

Le président de la CGEM a indiqué que cette rencontre, qui fait partie d’une série de réunions prévues dans l’ensemble des régions du Royaume, vise à renforcer les échanges au sujet d’un nombre de points en lien avec le monde de l’entreprise au niveau des régions, dans un contexte marqué par le débat autour du nouveau modèle de développement du royaume.

 
Article précédent

Un cas de grippe porcine détecté dans une école à Casablanca

Article suivant

Grippe porcine : cinq décès confirmés au Maroc