International

Ilham Kadri : cette marocaine qui fait partie des femmes les plus puissantes du monde

La CEO de Solvay, groupe belge de chimie fondé en 1863 et présent dans au moins 62 pays, vient d’être désignée par Fortune comme l’une des femmes les plus puissantes du monde.


Selon Fortune, « Kadri a rapidement fait le travail de refonte de la société belge de produits chimiques de 157 ans qu’elle préside depuis mars dernier. Après avoir réalisé le plus grand exercice d’écoute jamais réalisé par Solvay – impliquant quelque 24 000 employés dans plus de 60 pays – elle a réorienté les 12,6 milliards de dollars de son activité en priorisant les produits durables et circulaires ».

Lire aussi |Macron – Al Jazeera : une campagne de communication dans les médias arabes pour apaiser la tension ?

La nouvelle patronne de Solvay a mis l’accent sur les initiatives de diversité en annonçant récemment une politique de congé parental de 16 semaines pour les salariés. « Elle a aussi amélioré les finances de Solvay grâce à des efforts de contrôle des coûts très appréciés. Bien que la COVID-19 ait frappé durement l’entreprise – ce qui a entraîné des fermetures d’usine, des mises à pied et une réduction de la demande des clients du secteur de l’aérospatiale et du secteur pétrolier et gazier – Solvay a également participé à l’intervention en cas de pandémie, en fabriquant des gels antibactériens et les matériaux qui entrent dans tout, du diagnostic à l’EPI », précise le magazine américain.

Sur sa page LinkedIn, Ilham Kadri s’est dit « honorée de représenter Solvay sur la liste internationale des femmes les plus puissantes du magazine Fortune. J’ai souvent l’impression que mon histoire est utilisée comme une anecdote — et si cela inspire plus de femmes à poursuivre une carrière en chimie, alors je suis heureuse. Mais heureusement, les choses changent. Chez Solvay par exemple, nous nous sommes engagés à atteindre la parité hommes-femmes dans notre milieu et dans la haute direction d’ici 2035 ».

Lire aussi | Bonne nouvelle pour les candidats marocains à l’immigration vers le Canada

 
Article précédent

Les États-Unis réaffirment que l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara est “sérieuse, crédible et réaliste”

Article suivant

Covid-19 : la vaccination contre la grippe saisonnière augmenterait le risque de mortalité du covid-19 chez les personnes âgées [Etude]