Politique

Ilyas El Omari jette l’éponge

Le président du conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a démissionné de son poste ce matin.


La démission d’El Omari intervient après que les membres de l’USFP, PAM, MP, RNI et PPS du conseil, aient boycotté, vendredi, une réunion de l’Agence pour la promotion et le développement des préfectures et provinces du Nord. Ainsi lâché par les partis qui l’avaient soutenu au début, l’ex-SG du Parti authenticité et modernité (PAM) n’a trouvé d’autre option que celle de partir confirmant son échec dans sa mission de promouvoir et développer la région. Serait-ce le début de la fin d’une carrière politique sans triomphe, El Omari ayant également échoué à conduire son parti Authenticité et Modernité à remporter les législatives de 2016 ?

Après sa démission, El Omari aura passé quatre ans à la tête du Conseil de la région du nord. Candidat unique, il a été élu à ce poste en 2015. Un an après, il a été élu au poste de secrétaire général du parti Authenticité et Modernité, un parti qu’il avait rejoint à ses débuts lorsque Fouad Ali El Himma l’avait lancé sous son nom de départ de « Mouvement pour tous les démocrates ». Le 7 août 2017, il présente sa démission de son poste de SG du PAM, qui sera refusée le lendemain. Il quitte finalement la tête du parti en mai 2018, et est remplacé par Hakim Benchemmach.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Une bonne moisson pour le Crédit Agricole du Maroc

Article suivant

Ligue des champions : Le Raja qualifié en phase de poule