Economie

Immobilier : les MRE achètent moins


Sur un certain standing, la valeur moyenne d’un bien acquis baisse de 1,2 million à 800.000 dirhams.

Ils considéraient cela comme un investissement refuge. En fait, c’est le cas, encore aujourd’hui. En fait, c’est le cas, encore aujourd’hui. Mais la crise en Europe contraint beaucoup de nos MRE à revoir leurs investissements, à les reporter, voire les annuler. C’est le cas de l’investissement dans la pierre. « Nous constatons clairement une baisse du nombre de clients MRE acquéreurs du fait notamment d’une situation complexe dans leur pays d’accueil », indique Ghali Chraïbi, directeur général de CAFPI Maroc, courtier en prêts immobilier. Son cabinet a également remarqué cette année un changement dans les achats des MRE. « Les montants d’acquisitions ont baissé. Ainsi, la valeur moyenne des biens ciblés par cette population, de segmentation haut de gamme en tous les cas, était de l’ordre de 1,2 million de dirhams il y a encore deux années. Aujourd’hui, elle est clairement à la baisse, à des niveaux de l’ordre de 800.000 dirhams ». Pour capter donc leur attention, il a fallu adapter non seulement les offres mais les « débouchés » aussi. Par exemple, 2013 a été la première année où le Salon Smap Expo a été organisé en dehors de l’Europe. Le road show 2013 de Smap Group pour l’organisation de salon professionnel dédié à l’immobilier, a débuté cette année dans un pays du golfe, aux Emirats Arabes Unis en l’occurrence. Pour la population visée, ce sont des projets de haut standing qui leur ont été le plus soumis. Et les villes comme Rabat, Casablanca, Agadir, Marrakech, Fès, ou Tanger ont été celles les plus mises en avant. Aux Pays-Bas, le « Regional by Smap » s’est voulu plus ciblé aussi. Il a été l’occasion de proposer aux MRE résidant là-bas, des projets immobiliers qui sont situés particulièrement dans les régions dont ils sont originaires. Ceci explique donc l’intérêt qu’ont les professionnels de la promotion immobilière à mieux adapter leurs offres pour réussir à séduire un plus grand nombre. D’ailleurs, il est aussi question d’organiser, pour la première fois, un SMAP Expo Jeddah (en Arabie Saoudite) à la fin de l’année.

 
Article précédent

Citroën au Maroc : Une égérie pour sa ligne DS

Article suivant

Ramadan : Les hôteliers s'adaptent