Banques

Impayés bancaires : une ardoise à 22 milliards de DH

Les créances en souffrance dans le système bancaire sont reparties à la hausse en juillet dernier; ils ont atteint 22,7 milliards de DH, avec une progression de 473%. Inquiétant, selon Fitch Ratings.


L’encours global des crédits aux particuliers est passé de 46 milliards de DH à presque 300 milliards de DH avec une évolution de 6,5 fois ou 546%, rapporte « Medias24 ».

En ce qui concerne les crédits à l’habitat (209 milliards de DH) et à la consommation (55 milliards), ils  ont progressé en se multipliant par 7. Les comptes débiteurs ont, eux, doublé pour totaliser 8,7 milliards de DH.

On apprend d’après les données publiées dans les séries statistiques de Bank Al-Maghrib que le taux d’impayés des particuliers marocains a baissé sur cette période, passant de 8,5% à 7,6% dans le même niveau que le taux d’impayés global du secteur bancaire, incluant les créances des entrepreneurs individuels (5,3 milliards de DH) et des entreprises (39 milliards).

De son côté l’agence britannique Fitch Ratings estime que le taux des impayés est inquiétant. Pour les sept plus grandes banques marocaines, le ratio moyen des prêts douteux/prêts bruts est resté juste en dessous de 10% au cours des cinq dernières années. C’est beaucoup plus élevé que sur les marchés développés. Le total des impayés du secteur bancaire, rappelons-le, s’élève à 67,5 milliards de DH.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Wafa Assurance lance des produits à 60 DH/an

Article suivant

Conjoncture : l'embellie va-t-elle durer ?