Scanner

Important rebondissement de l’activité agricole

 L’arrêté des comptes nationaux du deuxième trimestre 2013 montre une amélioration de la croissance économique nationale soutenue particulièrement par l’important rebondissement de l’activité agricole. C’est ce qui ressort de la note d’information rendue publique aujourd’hui par le  Haut Commissariat au Plan (HCP) sur la situation économique au deuxième trimestre 2013. Cette amélioration de l’activité conjuguée à l’accroissement notable des revenus nets en provenance du reste du monde s’est traduite, selon le HCP, par une augmentation du revenu national brut disponible et un allégement du besoin de financement de l’économie. C’est ainsi que, la valeur ajoutée agricole en volume, corrigée de variations saisonnières (CVS), s’est accrue de 22,8% au lieu de la baisse de 9,5% le même trimestre de l’année précédente, alors que celle des activités non agricoles a été, en revanche, en ralentissement, avec une croissance de 2,5% au lieu de 4,5%. 


La croissance des activités non agricoles a été affectée par le recul de la valeur ajoutée du secteur secondaire, explique le Haut Commissariat au Plan (HCP). Dans ce contexte, la valeur ajoutée du secteur secondaire a enregistré une baisse de 0,6 % au lieu d’une hausse de 1,3 % durant la même période de l’année précédente. Ce résultat s’explique par la baisse de la valeur ajoutée de l’activité du bâtiment et travaux publics de 4,6 % au lieu d’une hausse de 3,5 %, la régression de la valeur ajoutée de l’activité de l’électricité et eau de 0,9 % au lieu d’une hausse de 9 pc, la stagnation de la valeur ajoutée de l’industrie d’extraction au lieu d’une baisse de 5 % et la légère croissance de l’activité des industries de transformation de 0,8 % au lieu de 1,4 %.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Bonne tenue de la demande intérieure

Article suivant

Six conventions d'une enveloppe de plus de 120 millions de DH