Import/Export

Importation : trois entreprises se chargeront du contrôle

L’Economiste s’intéresse dans son édition du mercredi 25 décembre 2019 au contrôle de conformité des importations.


Le ministère de l’Industrie et du Commerce a enfin désigné les trois sociétés chargées du contrôle de conformité des importations. Il s’agit du français Bureau Veritas, de l’allemand TUV Rheinland et de l’espagnol Applus Fomento, nous apprend le journal.

Le nouveau dispositif, qui entre en vigueur à partir du 1er février 2020, sera décliné à travers deux niveaux. Certains produits sensibles et touchant directement la sécurité et la santé des utilisateurs devront être contrôlés aux frontières. La liste est composée des pièces de rechange de véhicules, des matériaux de construction…, souligne le quotidien.

Le deuxième niveau de contrôle concerne les autres produits mais dans leur propre pays d’origine. Les importateurs devront produire des certificats de conformité, délivrés par l’une des trois sociétés sélectionnées, avant la mise sur le marché, ajoute le quotidien économique.

Lire aussi : Le contrôle désormais externalisé

Les importateurs pourront ainsi introduire leurs documents via le guichet unique PortNet à condition de préciser le nom de la société qui a procédé au contrôle. Mais ils pourront, pendant une période transitoire jusqu’au 19 avril 2020, continuer à soumettre leurs produits au contrôle de conformité avec les normes du pays d’origine auprès des opérateurs locaux, explique le journal.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Kourtim, la startup qui veut révolutionner le transport au Maroc et en Afrique

Article suivant

Challenge #723-724