Scanner

Indice des prix à la consommation : l’alimentaire en tête

 


L’alimentaire est toujours le souci numéro 1 de la consommation au Maroc. Pour preuve, les derniers chiffres de l’indice des prix (IPC) du HCP, publiés hier, indiquent que ceux de l’alimentaire ont grimpé de 3,2% sur les 5 premiers mois de 2013 en comparaison avec la même période 2012. C’est dire la demande adressée à ces produits. En face, les prix du non-alimentaire ont pratiquement stagné avec une progression timide de 1,8% sur la même période. Dans ce bloc, il est intéressant de constater que les prix des communications enregistrent la plus forte baisse avec -10,4%. Quant à la palme d’or des hausses, elle est à mettre à l’actif de l’enseignement : +6,1%.

 
Article précédent

Un visionnaire de la distribution

Article suivant

Le prix de l’inaction