Automobile

Industrie : le Maroc promeut ses potentialités en Italie

À l’occasion d’un déplacement à Turin le 14 novembre courant, Moulay Hafid Elalamy est allé à la rencontre des acteurs du secteur automobile avec pour objectifs de leur exposer les multiples atouts compétitifs de l’écosystème automobile et les nouvelles ambitions de montée en gamme du Royaume dans le secteur.


Une entrevue concoctée par l’Agence marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), en partenariat avec l’Association nationale de l’industrie automobile italienne (ANFIA). Ainsi, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique a particulièrement mis l’accent sur les avantages et sur les opportunités concédés aux opérateurs qui souhaitent s’y établir. Parmi ces derniers, figure une exonération d’impôts durant les cinq premières années au profit des investisseurs marocains et étrangers.

Le ministre a insisté également sur la main-d’œuvre qualifiée dans le Royaume, en plus de l’adoption d’une stratégie nationale à long terme et durable pour le développement de l’industrie automobile. Il a souligné aussi auprès de son auditoire les divers atouts qui font du Maroc une destination attractive pour les investisseurs internationaux, insistant sur la stabilité dont jouit le pays et sur les infrastructures d’envergure dont il dispose.

Lors de cette rencontre qui s’est déroulée en présence du Consul général du Royaume à Turin, Abdelmalek Achergui, et de la représentante de l’Agence marocaine de développement des investissements en Italie, Yasmina Sbihi, certains investisseurs italiens ont évoqué leurs projets réussis au Maroc. Plusieurs hommes d’affaires italiens présents à cette rencontre ont, quant à eux, exprimé leur disposition à se rendre dans le Royaume pour y explorer les opportunités d’investissement et nouer des relations d’échange et de coopération avec leurs homologues marocains. De son côté, l’Ambassadeur du Maroc en Italie, Youssef Balla, a fait remarquer que cette rencontre s’est tenue dans un contexte où les relations Maroco-Italiennes connaissent un nouvel élan, après la signature d’un partenariat stratégique le 1er novembre dernier à Rabat lors de la visite de Luigi di Maio, Ministre italien des Affaires étrangères.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Togo : Jack Ma dévoile ses quatre clés du succès

Article suivant

Geocycle Maroc retrouve le chemin de la rentabilité