importation

Industrie: le nouveau système de contrôle des produits industriels à l’importation est entré en vigueur

Le nouveau système de contrôle des produits industriels à l’importation est entré en vigueur. Les détails.


« Le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique porte à la connaissance des importateurs que le nouveau système de contrôle des produits industriels à l’importation est entré en vigueur le 20 juin 2020. Et ce, après l’expiration de la période de transition instaurée initialement du 1er février au 19 avril 2020, puis prolongée jusqu’au 19 juin 2020 en raison de l’état d’urgence sanitaire, comme annoncé par le Ministère le 17 avril 2020 », souligne le département de Moulay Hafid Elalamy, à cet effet.

Lire aussi| Nouvelle politique d’import-substitution : des défis et des opportunités à saisir

Il faut noter que conformément à ce nouveau système, les opérateurs économiques devront procéder à l’évaluation de la conformité des produits industriels soumis au contrôle normatif à l’importation. « Ce contrôle sera effectué au niveau des postes frontières du Royaume pour les pièces de rechanges automobiles (pneus, batteries, garnitures de frein, vitrage, éléments filtrants, câble de commande mécanique), les produits de construction (carreaux céramiques, ciment, feuilles d’étanchéité, les produits sanitaires, la robinetterie, tubes en matière plastique), les panneaux en bois et les appareils de chauffage à gaz et les chauffe-eaux à gaz », détaille le ministère.

Force est de rappeler que le contrôle au niveau des postes frontières du Maroc concerne également le fil machine et le fer à béton, les articles d’habillement autres que les vêtements de travail, les chargeurs pour téléphones portables et les disjoncteurs, les couvertures, les tapis, les moquettes ainsi que les tissus d’ameublement et les couches pour bébés. Il est à noter que pour le reste des produits industriels concernés, le contrôle s’effectuera dans les pays d’expédition.

Lire aussi| Reprise économique : 81% des chantiers déjà relancés dans le secteur du transport et de la logistique

Le ministère de l’Industrie souligne également que dans le cas où les importateurs rencontrent des difficultés à obtenir le certificat de conformité à l’étranger en raison de contraintes liées au COVID-19, ils seront autorisés exceptionnellement à réaliser au Maroc le contrôle de leurs marchandises arrivées après le 20 juin 2020. « Ces importateurs sont appelés à joindre une déclaration sur l’honneur au dossier d’importation au niveau de la plate-forme PORTNET », ajoute le département de Moulay Hafid Elalamy.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission Décryptage de radio MFM

Article suivant

Ciments de l’Atlas : une émission obligataire d’un milliard de DH à l’horizon