Automobile

Industrie : Renault Maroc prépare le redémarrage en douceur de ses deux usines automobiles

Le Groupe Renault Maroc est en train de procéder au redémarrage partiel et progressif de ses deux usines de production de Tanger et de Casablanca. Une organisation souple est mise en place afin d’adapter la production à la reprise des marchés et de satisfaire ses clients dans le Royaume et à l’international.


Dans le détail, le démarrage effectif de chaque site interviendra selon un planning spécifique à chacun, et ce, à compter de la fin du mois d’avril. Le Groupe qui précise que la santé et la sécurité de ses collaborateurs sont une priorité. A cet effet, il a déployé sur l’ensemble de ses sites industriels et commerciaux l’application stricte de son référentiel sanitaire et les directives des autorités marocaines. Mis en place dans ses entités à travers le monde, ce référentiel permet d’assurer un redémarrage dans le respect des conditions de sécurité sanitaire.

Faut-il se souvenir que depuis le 19 mars dernier, les usines de Tanger et de la Somaca ont suspendu leur production en maintenant une activité partielle tandis que Renault Commerce Maroc et son réseau commercial ont conservé la continuité du service sur tout le territoire national grâce à une adaptation innovante de ses activités. Ce dispositif permet de répondre aux besoins de mobilité prioritaires des professions de santé, services publics et entreprises continuant leurs activités.

Lire aussi : Renault Maroc mise sur un hub digital

Par ailleurs, les ateliers de réparation, ateliers mobiles, service de livraison et le centre d’interactions clients de Renault Maroc restent actifs pour assurer un service continu aux utilisateurs. Certaines fonctions du Groupe dont la présence physique n’est pas indispensable au bon fonctionnement de l’activité, ont recours au travail à distance. Dans cette situation inédite, le Groupe a mis en place une protection économique de ses salariés garantissant le maintien de la rémunération nette mensuelle de ses 12 000 collaborateurs durant la crise.

Participant à l’effort national de lutte contre les effets de la pandémie de Covid-19, la filiale marocaine de Renault précise avoir contribué à l’élan de solidarité nationale initié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en soutenant le secteur médical avec le don de 50 ambulances. D’autres initiatives solidaires ont depuis été lancées telles que la mise à disposition de véhicules au personnel médical sur l’ensemble du territoire, la fabrication de visières de protection, des valves de respirateurs artificiels à partir d’imprimantes 3D ou la distribution de repas et de denrées alimentaires.

Aussi, le Groupe a fait don de 200 ordinateurs portables, dans ses régions d’implantation, à des familles en situation précaire permettant à leurs enfants de poursuivre leur scolarité. Aujourd’hui, Renault Maroc, en tant qu’acteur majeur du secteur automobile national, souligne être conscient des enjeux consistant à assurer à la fois la sécurité de tous les collaborateurs et de poursuivre l’activité afin de contribuer à la relance économique du pays.

 
Article précédent

ONCF : De bonnes performances portées par l’activité voyageurs à fin 2019

Article suivant

Coronavirus : La FCS lance une nouvelle initiative pour soutenir ses adhérents