AgendaSalons et conférences

Industries Céréalières : Casablanca abrite le Salon  »Grain & Milling Expo »

Le Salon International des Industries Céréalières  »Grain & Milling Expo » (GME), ouvrira ses portes, du 09 au 11 octobre courant, à la Foire Internationale de Casablanca.


Organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, par La Fédération Nationale de la Minoterie (FNM), cet événement bisannuel incontournable pour les professionnels des industries céréalières au Maroc et en Afrique se tient sous le thème « L’intégration comme levier de développement de la filière céréalière », soulignent les organisateurs, dans un communiqué.

Véritable carrefour BtoB, le Salon est une vitrine d’exposition des nouveautés en matière de produits, d’équipements, d’installations et de services. Il constitue l’occasion de s’enquérir des actualités et des avancées du secteur meunier et céréalier, à travers les tables rondes et les conférences, organisées en marge de l’évènement.

Plus de 100 exposants marocains et étrangers (de plus de 12 pays) et près de 2.000 visiteurs (de 36 pays différents) sont attendus à cette nouvelle édition du GME, qui se tiendra sur une superficie de près de 5.000 m² à la Foire Internationale de Casablanca. C’est l’occasion pour la signature de plusieurs conventions entre la FNM et ses partenaires en amont et en aval, d’une part, et pour la clôture de plusieurs projets lancés avec les partenaires nationaux et internationaux, d’autre part.

Les organisateurs prévoient, à cette occasion, un programme riche en conférences et en tables rondes qui traiteront de divers thèmes notamment « les perspectives du marché national et international des blés » et « l’examen des outils d’intégration dans la filière céréalière ». Les conférences qui suivront, permettront aux professionnels de la 1ère et de la 2ème transformation des céréales, de s’enquérir des nouveautés technologiques et scientifiques, en matière d’équipements, d’ingrédients, de produits, de services et de formations, susceptibles d’améliorer la qualité et la productivité dans le secteur meunier et de prôner l’intégration, sous toutes ses formes, dans la filière céréalière.

Le secteur de la minoterie industrielle se compose actuellement de près de 164 unités de production en activité, dont 137 moulins écrasant le blé tendre, 17 semouleries écrasant le blé dur et 10 unités spécialisées dans l’écrasement de l’orge.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Mission économique multi-sectorielle belge au Maroc du 14 au 18 octobre

Article suivant

Le groupe Sopra Steria cherche à fidéliser ses ingénieurs marocains