Automobile

Induver prépare l’arrivée du japonais Asahi

Si les mariages capitalistiques ne dérogent pas à l’usage de l’embellissement de la mariée avant de convoler en juste noces, il n’en demeure pas moins que le monde des affaires peut avoir parfois des préalables qui lui sont propres… tel l’amincissement ou le redimensionnement de la cible. Aussi, en prélude à une ouverture de capital à son nouveau partenaire européen, en l’occurrence l’équipementier automobile AGC Automotive, le leader marocain de la transformation de verre, Société Industrielle du Verre (Induver), vient de réaliser un coup d’accordéon.


L’opération qui s’est matérialisée par une réduction de capital de 20 millions de DH non motivée par des pertes, suivie immédiatement par une augmentation de capital d’un montant identique prélevé des réserves (ce qui a remis, au passage, le capital à 50 millions de DH), a permis aux actionnaires fondateurs de cette PME spécialisée dans le verre automobile en seconde monte et le verre à usage de construction de remonter 20 millions de DH avant l’arrivée imminente du groupe AGC Automotive (lui-même faisant partie du conglomérat japonais Asahi Group) dans le tour de table dans le cadre d’un partenariat annoncé en fin 2016 et qui devrait être exécuté au cours des prochains mois. Une distribution qui permet également aux actionnaires actuels, regroupés autour de la famille Abdelmoumen, de financer d’autres projets d’investissement à titre personnel. Quant à Induver, qui revendique un chiffre d’affaires supérieur à 150 millions de DH, elle devra bénéficier de l’expertise et du savoir-faire indéniable de son nouvel actionnaire dont le chiffre d’affaires mondial dépasse les 1.700 milliards de yens (plus de 140 milliards de DH).

Rappelons qu’AGC Automotive et Induver ont déjà concrétisé un premier partenariat à travers une joint-venture dénommée Automotive Induver Morocco, dont l’usine de production de verre pour automobile basée à Kénitra devrait voir le jour en 2019 et réaliser un investissement de plus d’un milliard de de DH. Ce projet a été lancé en mars 2015 en présence du ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy.

 
Article précédent

Il fait actu : Mohamed Benchaâboun, PDG de la BCP

Article suivant

SJL ouvre son capital à un nouvel investisseur