Flash-eco

Inflation – L’enseignement et Fès aux premiers rangs


Bénéficiant d’une bonne récolte 2014 et d’une biomasse assez conséquente, l’alimentaire n’est plus le souci numéro 1 de la consommation au Maroc, du moins cette année. Pour preuve, les derniers chiffres de l’indice des prix (IPC) du HCP, publiés hier, indiquent que ceux de l’alimentaire ont reculé de 1,5% sur les 9 premiers mois de 2014 en comparaison avec la même période 2013. En face, les prix du non-alimentaire, dopés par l’enseignement (+3,5%), ont progressé de 1,5% sur la même période. Dans l’ensemble, l’inflation s’est tout de même hissée d’un timide 0,2%. Par ville, la hausse la plus importante à fin septembre a été enregistrée à Fès (+1%). En revanche, Al-Hoceima se distingue comme étant la ville où le coût de la vie a le plus reculé (-0,7%). 

Retrouvez ici l’intégralité du document.

 

 
Article précédent

Infrastructures - L'autoroute El Jadida / Safi dans les temps

Article suivant

Infrastructures : La SNTM finalise un méga-pont en Côte d'Ivoire