Startup

Innov Invest : plus de 46 millions de DH déjà alloués

La Caisse Centrale de Garantie met les bouchées doubles pour répondre efficacement aux besoins des porteurs de projets et des startups en matière de financement. Après le lancement du fonds Innov Invest, géré par la caisse, tout un écosystème a été mis en place pour favoriser l’octroi des financements et l’accompagnement des startups.


Il s’agit, entre autres, des structures labellisées par la CCG. 6 incubateurs (Numa Casablanca, StartUp Maroc, Réseau Entreprendre Maroc, La Factory, Cluster Solaire, R&D Maro) au départ, auxquels se sont ajoutées dix nouvelles autres structures parmi lesquelles CE3M, CEED Maroc, Enactus, Endeavor, Espace Bidaya, Kluster CFCIM ou encore Moroccan CISE.

Lire aussi INNOV INVEST a été pensé de façon à offrir aux startups une solution de financement adaptée

Ainsi, en vue de présenter tout l’écosystème du fonds Innov Invest et faire un premier bilan de parcours après un an d’activité, la Caisse Centrale de Garantie a organisé le 1er mars à Casablanca une rencontre qui a réuni l’ensemble de la communauté des innovateurs et des startups au Maroc.

Force est de souligner qu’à ce jour, les six premières structures labellisées ont réussi à financer quelques 62 projets pour un montant total de 12,3 millions de DH, via notamment les véhicules « Innov Idea » et « Innov Start ». Les startups financées opèrent dans divers secteurs, soit 30% dans les NTIC, 20% dans la greentech et 26 dans l’agribusiness et l’industrie.

« La CCG a mis plus de 300 millions de DH dans les quatre fonds qui sont en activité. 400 millions de DH ont déjà été levés par ces fonds auprès d’investisseurs nationaux et internationaux, et il y a aussi d’autres ressources qui vont pouvoir s’ajouter vu que d’autres investisseurs se montrent déjà très intéressés pour rejoindre le tour de table », a détaillé Hicham Zanati Serghini, directeur général de la Caisse Centrale de Garantie.

Notons qu’en plus des 12,3 millions de DH alloués à 62 projets, six startups ont été financées pour des tickets d’investissement totalisant 34 millions de DH, concernant notamment le volet amorçage/capital-risque piloté par les quatre fonds en activité.

« L’objectif initial pour Innov Invest était de financer 300 à tous les stades, aujourd’hui, après un an, nous avons déjà financé 60 sur les 300. Ce qui veut dire que nous sommes en droite ligne avec les objectifs, mais nous ambitionnons de faire davantage, parce qu’Innov Invest a créé une réelle dynamique. Nous sommes donc satisfaits par rapport à ce bilan un an après le lancement », a-t-il conclu.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Mazars mise sur l’Afrique

Article suivant

Economie numérique : un nouveau fonds d’investissement pour les PME