Transport

Interdiction de déplacements au Maroc : CTM et ONCF procèdent finalement au remboursement des billets

Les deux compagnies de transport ont décidé de rembourser les voyageurs détenant un billet de voyage avant l’interdiction de déplacement en dehors et vers 8 villes du pays.


CTM, à travers un communiqué, a tenu à informer sa clientèle des mesures qu’elle a prises pour pallier la suspension de ses dessertes après la décision des autorités. « Nous informons notre aimable clientèle, qu’au-delà de la date précitée (lundi 27 juillet, ndlr), l’ensemble des départs de et vers les villes concernées sont pour le moment suspendus. Dans ce contexte spécifique et en cette période particulière de l’Aïd Al Adha, nous portons à la connaissance de nos clients qui ont acheté des billets CTM pour des départs entre le lundi 27 juillet 2020 et le vendredi 31 juillet 2020, qu’il sera procédé au remboursement ou au report du billet pour une date ultérieure allant jusqu’au 31 décembre », indique la CTM. La compagnie de transport par autocars informe à ce titre les clients ayant acheté en agence d’y retourner avec leur billet pour se faire rembourser, munis du billet original de voyage et de leur carte nationale d’identité. Et pour ce qui concerne les billets achetés sur les plateformes digitales, une demande devra être adressée, par email, avec le billet électronique en pièce jointe. Et enfin pour ceux qui ont acheté leur billet chez des tiers partenaires, les clients devront s’adresser à eux pour le traitement de leur demande de remboursement.

Lire aussi | Casablanca : fermeture de la gare routière Oulad Ziane

De son côté, l’ONCF propose d’échanger ou de rembourser les billets préalablement achetés pour des lignes supprimées, sur sa page facebook. La communication de l’Office précise davantage que « le client peut bénéficier d’un avoir qu’il pourra réutiliser pour acheter un nouveau billet une fois les restrictions de déplacement levées. Pour ceux qui préfèrent une annulation du billet, ils sont intégralement remboursés ». Le transporteur ferroviaire a également procédé au réajustement de ses horaires de train, ainsi qu’à la réduction des voyages d’Al Boraq sur l’axe Casablanca-Tanger. Ces changements font suite à la décision récente des autorités de mettre en confinement 8 villes, après l’explosion des cas de contamination. Une explosion de cas qui coïncide avec les festivités prochaines de l’Aïd Al Adha qui constitue une période de grands déplacements vers les villes intérieures du pays.

Lire aussi | Coronavirus : tour d’horizon des nouvelles mesures restrictives

 
Article précédent

Coronavirus : tour d’horizon des nouvelles mesures restrictives au Maroc et ailleurs

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Al Moukawil » de MFM Radio