Banques

Internet : Les banques Marocaines boudent la toile

A l’ère du numérique, les banques marocaines ont du retard à rattraper. Selon Forcinet, une agence de communication, spécialisée en Management d’E-Réputation et Web Marketing, les banques marocaines sont quasi-inexistantes sur la toile.
 
Premier constat : la présence des banques marocaines sur Internet est concentrée sur leurs sites web. Ces sites, nous dit-t-on, sont souvent actualisés et affichent les dernières offres qu’elles proposent. Seul bémol : ces offres n’atteignent pas forcément leurs cibles sur le net.
Pour ce qui est des réseaux sociaux, cet espace, reste lui aussi, mal exploité par les établissements bancaires.
Sur Facebook par exemple, la recherche de pages Facebook de la majorité des banques marocaines, à l’exception de la  BMCE Bank et du CIH, relève du parcours du combattant, rapporte Forcinet.
Pour ce qui est du réseau social Tweeter,  la plupart des banques marocaines ne sont pas actives. Et c’est la Société Générale Maroc qui s’empare de la communication digitale des banques marocaines avec 583 tweets et 7429 followers.
Forcinet relève donc que  les actions menées par les banques sur les réseaux sociaux sont faibles et/ou n’ont pas d’impact au sein de la communauté des internautes marocains. Et d’ajouter, « l’engagement des banques sur le web n’est pas régi par une stratégie de communication digitale pouvant mener au recrutement de nouveaux clients. Enfin, l’interaction avec les internautes est très faible, et cela, apprend-on, n’est pas sans affecter la réputation de certaines banques. D’ailleurs, les spécialistes ne manquent pas d’expliquer que la majorité des banques négligent l’impact des réactions des internautes sur leurs réputations.
Forcinet appelle les banques à maîtriser le flux d’informations qui circule sur le web, car l’interaction avec la communauté d’internautes est obligatoire pour éviter les bad-buzz.
Un dernier point à signaler, toujours selon cette étude, la présence des banques sur le web est portée par les médias. Elles sont mentionnées sur des plateformes de presse électroniques ou sur Tweeter. Ces supports relayent de l’actualité business ou des offres de recrutement.
Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Danone confie à SUEZ la gestion de ses déchets industriels au Maroc

Article suivant

Automobilistes, voici les points de bouchons pendant les jours de l’Aid !