Télécommunication

inwi lance sa nouvelle application

Nouveau départ et nouvelles ambitions pour Emadrassa par inwi. Aujourd’hui, la plateforme éducative Emadrassa franchit un nouveau cap et se dote d’une application disponible gratuitement sur iOS et Android. Une application moderne, intégrant toutes les fonctionnalités de la plateforme (vidéo, audio, etc.) et fonctionnant en mode Offline.


Concrètement, la nouvelle application Emadrassa se présente sous la forme d’un kiosque d’éducation numérique. Tous les contenus sont facilement accessibles sur des étagères numériques avec une couche d’interactivité supplémentaire. La conception de l’application a permis de rendre les différents contenus encore plus interactifs pour que l’élève soit acteur de la plateforme. Autre nouveauté : les contenus sont consultables hors connexion internet après le premier téléchargement.

Le lancement de l’application Emadrassa a également été l’occasion d’enrichir ses différents espaces de nouveaux contenus. A titre d’exemple, la bibliothèque Emadrassa offre désormais plus de 80 ouvrages : contes, romans et bandes dessinées en arabe et en français, accessibles partout et en toute heure. L’espace soutien scolaire, pierre angulaire du dispositif, offre aux élèves des centaines de cours, d’exercices, de corrigés et l’application propose même plus de 250 vidéos de cours et d’orientation.

Pour rappel, depuis son lancement en 2012, Emadrassa a réussi à accompagner les élèves marocains notamment pour les classes de 6ème année primaire, 1ère et 3ème année collège et pour les lycéens en bac scientifique. Grâce à Emadrassa, ils ont pu réviser leurs leçons, préparer leurs examens, acquérir de nouvelles compétences et bénéficier de coaching et de conseils en développement personnel et en orientation scolaire ou métiers. Première école numérique interactive en Afrique, l’application Emadrassa a été développée en partenariat avec Léanova, jeune startup spécialisée dans la création, la transformation et la diffusion de contenus numériques à travers, notamment, des kiosques numériques en marque blanche.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Casablanca : Suspension des autorisations d’approvisionnement en polyéthylène pour 7 unités industrielles

Article suivant

Hicham El Moussaoui : « Aucun repreneur rationnel n’accepterait de racheter la Samir »