Startup

inwiDAYS : l’Afrique à l’heure de la Civictech

Et de sept pour les « inwiDAYS ». L’évènement phare de la scène digitale et entrepreneuriale s’est tenu le jeudi 7 février 2019 à Casablanca.


Plateforme incontournable d’échange et de débat autour des technologies de demain, InwiDAYS vise à créer une dynamique entrepreneuriale en récompensant les projets les plus innovants.

Des startups de plus de 15 pays sur le continent ont en effet participé aux phases qualificatives du concours. Sur les 8 startups finalistes, quatre représentent des pays d’Afrique subsaharienne. Toutes ont défendu des projets portant sur la même thématique : la Civictech.

Ce nouveau terme désigne l’ensemble des outils technologiques qui permettent aux citoyens d’être connectés, informés et capables d’agir collectivement dans tous les secteurs de la vie quotidienne. Objectif : avoir un plus grand impact sur le quotidien de la communauté, améliorer ses conditions de vie, faire entendre sa voix, sensibiliser ses membres à différentes causes, etc.

Lors de cette nouvelle édition des inwiDAYS, présentations (keynotes) et panels de discussions ont contribué à mettre davantage en lumière les nombreux exemples de réussite de Civictech en Afrique. Des expériences qui ont eu un impact significatif sur les communautés bénéficiaires et qui ont permis de démontrer la pertinence de la technologie dans le développement de l’engagement civique dans plusieurs domaines : transparence de la vie publique, monitoring des services rendus à la population, solidarité, etc.

Deux keynotes et deux panels de discussions ont ainsi rassemblé plusieurs entrepreneurs, représentants d’institutions publiques, dirigeants d’entreprises et figures de la société civile. Ensemble, ils ont répondu, une journée durant, à plusieurs questions centrales comme : qu’est-ce que la Civictech ? Peut-elle révolutionner l’engagement civique ? Quels business modèles pour les Civictech africaines et quelles perspectives au Maroc et dans la région ?

A l’instar des trois dernières éditions, inwiDAYS 2019 a mis les entrepreneurs au cœur du programme. L’appel à candidature lancé en septembre 2018 a permis de réceptionner, sur la plateforme innov.inwi.ma, plus de 150 projets issus de 15 pays africains.

Au terme d’une étude approfondie des dossiers, 15 projets de startups ont ainsi pu réserver leur ticket au programme « Impact Camp » organisé du 25 novembre au 1er décembre 2018, en collaboration avec l’incubateur Impact Lab Africa. Un programme de formation et d’accompagnement accéléré qui a permis à huit entrepreneurs de mieux structurer leurs concepts, d’améliorer leurs prototypes et de se hisser en phase finale lors des inwiDAYS 2019. Ces entrepreneurs proviennent de cinq pays africains : le Maroc, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Cameroun.

Dans l’après-midi du jeudi 7 février, chacun des huit porteurs de projets a pu monter sur scène pour présenter son projet au jury. Les délibérations de ce dernier ont par la suite permis de sacrer les 2 startups Civictech les plus prometteuses de l’année. La troisième a, quant à elle, été élue par le public sur la base du meilleur pitch.

Startup pitch : 8 projets à l’honneur

Au terme de 6 mois de compétition et de sélections, deux entreprises se sont imposées lors des inwiDAYS 2019. Elles bénéficient ainsi d’un programme d’incubation pour les aider à se lancer sur le marché. La troisième, prix du public, bénéficie d’un hébergement Cloud pour héberger, développer et déployer ses applications sur le marché.

– Prix du jury : Rema, plateforme de mise en relation entre les médecins en Afrique pour échanger autour des cas de maladies et réduire les cas d’erreurs médicales.

– Prix coup de coeur : Littahi, le projet ambitionne de démocratiser l’accès à l’éducation en Afrique à travers la simplification de l’expérience d’achat des fournitures scolaires.

– Prix du public : Kawalis, plateforme d’accompagnement à la planification et à l’exécution des actions de volontariat et de bénévolat.

Cinq autres startups étaient en lice lors des phases finales du concours. Elles ont toutes participé au Boot Camp organisé du 25 novembre au 1er décembre 2018 afin de mieux structurer leurs concepts et améliorer leurs prototypes.

– Prixbas, plateforme de hard-discount qui a pour vocation de réduire les pertes alimentaires en permettant aux acheteurs de profiter de produits de qualité à bas coûts.

– Golden Data, lateforme de mise en relation et d’échange entre les mairies et les citoyens.

– Linkommunity, réseau social local destiné aux zones industrielles, offshore et tertiaires.

– Anticorr, plateforme d’anticorruption dédiée à l’analyse et au traitement des actions de corruption.

– CitizenUP : plateforme sociale offrant aux citoyens des actions de volontariat simples et récompensées, à réaliser selon leur intérêts et disponibilités, pour un impact social tangible et durable.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

BMCE Bank lance le e-timbre

Article suivant

Hajj : les voyagistes se dressent contre les arnaqueurs