Diplomatie

Israël. Le ministre des Affaires étrangères en visite au Maroc pour inaugurer l’ambassade

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, envisage de se rendre au Maroc début août pour inaugurer la nouvelle mission diplomatique israélienne à Rabat, rapporte le journaliste Barak Ravid.


Yair Lapid deviendrait le premier ministre israélien à se rendre au Maroc depuis que les nations ont rétabli leurs relations diplomatiques en décembre dernier dans le cadre d’un accord tripartite avec les États-Unis, dans lequel l’administration Trump a reconnu la souveraineté marocaine sur le Sahara.

Yair Lapid et Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, ont convenu de la visite lors d’une conversation téléphonique vendredi. Des sources israéliennes annoncent la date du 10 ou du 11 août, sous réserve de l’évolution du coronavirus en Israël et au Maroc.

Lire aussi | Maroc. L’Algérie rappelle son ambassadeur pour consultation

À noter que le Maroc n’a pas complètement normalisé leurs relations diplomatiques avec Israël lorsque l’accord a été signé en décembre, préférant ouvrir mutuellement des bureaux de liaison diplomatique au lieu d’ambassades. Il y a deux mois, Barak Yavid  a souligné que le secrétaire d’État Blinken avait déclaré à Nasser Bourita que l’administration Biden ne revenait pas sur la décision de Trump. Le principal conseiller de Biden au Moyen-Orient, Brett McGurk, s’est entretenu avec Bourita il y a deux semaines et a réitéré cette position.

Lire aussi | Pegasus. L’ambassade du Maroc en France se défend des accusations d’Amnesty International

Grâce à la position de l’administration Biden, le Maroc envisage de conclure son processus de normalisation avec Israël en transformant son bureau de liaison diplomatique à Tel Aviv en ambassade officielle. La semaine dernière, lors d’une réunion avec le Conseil des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles, Yair Lapid a déclaré qu’Israël prévoyait d’ouvrir une ambassade au Maroc. Les responsables israéliens ont confié au journaliste que Yair Lapid ne s’était pas trompé et que le Maroc et Israël négocient la possibilité d’annoncer la transformation des bureaux diplomatiques en ambassades à part entière lors de la visite du ministre.

 
Article précédent

« Si Laamamra, lorsque votre maison est en verre, évitez de jeter des pierres sur votre adversaire »

Article suivant

Généralisation de la couverture sociale. Les premiers décrets adoptés