Interview

Jaafar Mrhardy, DG de Tanger Med Zones : « Sur les 5000 ha de base foncière de la plateforme industrielle, 1600 ha sont déjà développés »

Avec ses six zones d’activité industrielle et logistique, Tanger Med Zones (TMZ) est devenu the place to be pour un grand nombre d’entreprises dont des multinationales de renom. Son positionnement stratégique et ses divers avantages permettent aux entreprises de booster leur compétitivité. Jaafar Mrhardy, DG de Tanger Med Zones nous détaille la stratégie de TMZ et ses ambitions.


Challenge : Quelles sont vos priorités pour Tanger Med Zones en 2018 ?

Jaafar Mrhardy: Nous rappelons que la plateforme industrielle Tanger Med, portée par Tanger Med Zones « TMZ », regroupe les zones d’activité Tanger Free Zone, Tanger Automotive City et Renault Tanger Med (pôle industriel Melloussa), Tetouan Park, et Tetouan Shore.

Notre principale priorité pour cette année est de continuer à assurer un environnement optimal pour les projets en cours. Comme vous le savez, plus d’une vingtaine de conventions d’investissement ont été signées avec l’État, devant SM le roi, portant sur des projets industriels dans le secteur automobile. Une bonne partie de ces projets s’installe dans la plateforme industrielle Tanger Med. Nous sommes un maillon opérationnel de ces projets qui se doit d’être infaillible, autrement, ces opérateurs échoueront dans leur projet de sourcing global depuis le Maroc.

Parmi ces projets, nous citons à titre d’exemple le géant coréen producteur de jantes en aluminium, qui s’implante sur 23 ha à la zone Tanger Automotive City. Nous citons également le japonais JTEKT, fournisseur de systèmes de direction à assistance électrique, Varroc Lighting pour les systèmes d’éclairage, Magneti Marelli pour les filières éclairage et suspension, Sealynx Automotive pour l’étanchéité et l’extrusion, …tous ces projets ont besoin d’accompagnement, Tanger Med Zones, en tant que guichet unique, leur assure toutes les conditions de travail leur permettant de démarrer leurs usines dans les délais exigés.

Challenge : Quels sont les axes d’amélioration que vous avez identifiés pour répondre davantage aux attentes d’entreprises qui choisissent Tanger Med Zones ?

Tanger Med I Zones, depuis son démarrage en 1999, œuvre pour assurer les meilleures conditions opérationnelles pour ses clients. La plateforme industrielle Tanger Med a été classée meilleure zone franche à l’échelle du continent africain par le fDi Magazine (Financial Times), et ce, grâce à la qualité de ses infrastructures, et ses capacités de traitement. En plus de ce classement, Tanger Med Zones est certifiée ISO 9001 et 14001 pour la partie environnementale.

Afin de maintenir ce niveau de services, et d’en introduire de nouveaux à nos clients, Tanger Med Zones est engagée de manière planifiée dans un processus continu d’amélioration.

Quelles sont les ambitions de Tanger Med Zones à l’horizon 2022 ?

Tanger Med Zones a pour mission le développement, l’aménagement et la gestion de la plateforme industrielle Tanger Med, où sont développés de manière progressive des parcs industriels et de services. Cette plateforme industrielle est projetée à 5.000 ha de base foncière, de laquelle 1.600 ha sont déjà développés.

Tanger Med Zones aura donc pour premier objectif la poursuite de ce développement de parcs industriels, à vocations et thématiques diversifiées. L’ambition principale qui relève est de poursuivre le développement du tissu économique, en attirant de nouveaux investisseurs dans différents secteurs d’activités, et nous rappelons dans ce contexte, que l’écosystème Tanger Med est composé de plus de 800 entreprises en activité sur plusieurs secteurs stratégiques, qui ont créé près de 70.000 emplois et ont réalisé un chiffre d’affaires à l’export de 72 milliards de DH en 2017.

Quelles sont les différentes gammes d’offres que vous proposez aux entreprises ?

Tanger Med Zones offre une gamme immobilière complète et diversifiée :

– Vente de terrains nus

– Location de terrains industriels

– Location de plateaux de bureaux

– Location de bâtiments de service

– Location de bâtiments industriels prêts à l’emploi

– Location de bâtiments industriels sur mesure «built-to-suit»

– Location de bureaux pour accueillir les structures en phase de démarrage

– Plateforme de consolidation logistique de pièces automobiles

Implantations toutes récentes d’équipementiers :

Magneti Marelli : La filiale du groupe FCA investit près de 37 Millions d’euros, dans une unité de fabrication de pièces pour amortisseurs, et devra commencer à livrer à partir de 2019. Tanger Med Zones lui assure le portage immobilier de son projet, où un investissement de l’ordre de 15 millions d’euros est en cours pour la construction de sa plateforme industrielle à TAC.

Varroc : Il s’agit d’un équipementier d’origine indienne, qui implante à TAC une usine de production de phares et des feux arrière pour les clients actuels et futurs au Maroc et en Europe du Sud. Tanger Med investit près de 10 millions d’euros pour la construction de cette plateforme, qui s’érige aujourd’hui sur environ 18 000 m² déjà en cours d’extension pour atteindre 24.000 m², et ce, pour introduire de nouvelles lignes de production.

Tanger Med Zones est-elle sollicitée en Afrique subsaharienne pour réaliser des projets similaires ?

L’internationalisation de notre activité est portée par le Groupe TMSA, qui s’appuie en particulier sur l’expertise opérationnelle établie de développement et de gestion de plateformes portuaires, logistiques et industrielles

Tanger Med Zones est par ailleurs membre fondateur et préside l’Association des Zones Franches Africaines (AFZO) jouant un rôle moteur dans le partage de savoir-faire entre les différents partenaires africains.

Quelles sont les perspectives de développement de Tanger Med Zones ?

Les perspectives de développement de Tanger Med Zones ne peuvent être que prometteuses en raison de plusieurs facteurs.

Le premier facteur est la certitude que nous avons au sein de cette organisation, que le produit Maroc en termes d’attractivité industrielle est pertinent au niveau régional et mondial. Ceci est la conséquence directe et palpable de la vision royale sur le rôle et l’enjeu de l’industrie et dans le modèle de développement du royaume.

Cette lecture optimiste est aussi issue de la réalité du projet Tanger Med, lancé par SM le roi en 2003, et dont toute une génération de Marocaines et de Marocains sont témoins. L’infrastructure portuaire, facteur déterminant de l’attractivité de la région et même du pays en termes d’industries exportatrices, a d’ores et déjà réussi le pari de devenir un des 50 premiers ports mondiaux en 2018. En plus de son offre actuelle, l’ouverture du port Tanger Med 2 portera la capacité de traitement à 9 millions de conteneurs, et permettra ainsi d’améliorer les facteurs de coûts pour les investisseurs. À ce titre, on peut anticiper un effet d’entraînement sur l’installation d’opérateurs industriels cherchant à bénéficier d’une plateforme industrielle « pieds dans l’eau » et connectée à plus de 174 ports dans le monde.

 
Article précédent

CGEM : Mezouar devient patron des patrons

Article suivant

Bensalah aux patrons : « I did the job »