Il fait l'actu

Jack Lang reconduit à la tête de l’Institut du monde arabe

Il a été reconduit pour trois ans à la tête de l’IMA.


Jack Lang a été reconduit à l’ « unanimité » par le Conseil d’administration comme Président de l’Institut du monde arabe, lors de la réunion vendredi dans la matinée du Haut conseil de l’IMA qui rassemble tous les ambassadeurs des pays arabes, puis du Conseil d’administration, a annoncé l’IMA. Le Conseil, dans lequel un plus grand nombre de femmes ont fait leur entrée, a aussi nommé un nouveau bureau comprenant six membres.

Ministre de la Culture de 1981 à 1986, puis de 1988 à 1993, et aussi de l’Education nationale de 2000 à 2002, Jack Lang avait été nommé en 2013 à la présidence de l’IMA. Sous sa présidence, l’Institut du monde arabe a organisé des expositions phares dont certaines organisées en partenariat avec des pays arabes, comme l’exposition « Trésors de l’islam en Afrique », présentée à Rabat du 17 octobre 2019 au 25 janvier 2020, en partenariat avec l’Académie du Royaume du Maroc, le ministère de la Culture et la Fondation nationale des musées du Maroc.

L’institut, conçu pour établir des liens forts et durables entre les cultures pour cultiver un véritable dialogue entre le monde arabe, la France et l’Europe, se veut un espace pluridisciplinaire et un lieu privilégié d’élaboration de projets culturels, bien souvent pensés en collaboration avec les institutions, les créateurs et les penseurs du monde arabe. De nombreuses activités y ont lieu (concerts, conférences, festivals) et contribuent toutes au rayonnement de la culture du monde arabe à Paris.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Covid-19 : les directives du ministère de l'Intérieur concernant les évènements

Article suivant

Aradei Capital surfe sur une bonne vague