Scanner

James Bond, Tom Cruise, et Zouiten (ONMT) : «Pas de Mission Impossible pour le tourisme au Maroc»


« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années ». Homme de communication et expert dans la question touristique qu’il a peaufinée durant les années qu’il a passées à la R.A.M., Abderrafiee Zouiten, directeur général de l’Office National Marocain du Tourisme, a sur LCI, où il était interrogé lors d’une émission, démontré sa parfaite maitrise du sujet. S’exprimant dans une langue française dont il possède toutes les subtilités, Zouiten a non seulement répondu aux questions les plus épineuses, mais il a convaincu les téléspectateurs, à commencer par le journaliste qui l’interrogeait. La CAN et Ebola ? «Le Maroc ne renonce pas, il a demandé à la CAF d’étudier les modalités d’un report, et le Maroc suivra les recommandations de l’OMS. Il faut que la CAN reste une fête, et non pas un cauchemar» a précisé Zouiten.

Ensuite, le journaliste lui demanda si le Maroc nourrissait des inquiétudes quant au contexte géopolitique du monde arabe, alors que certains ont voulu classer le Maroc comme pays à risques. Cette question qui aurait pu en gêner plus d’un, fut balayée d’un sourire par le responsable de l’Office du Tourisme en s’appuyant sur des chiffres: « La destination Maroc se porte bien. Par rapport à l’an dernier, on a constaté 5% d’augmentation. On a été récemment classé 3ème destination mondiale. On reçoit deux millions de touristes français. Deux grandes expositions se tiennent actuellement à Paris dans deux grands musées (Le Louvre et l’Institut du monde Arabe) qui soulignent l’élan culturel insufflé par S.M le Roi Mohammed VI. Ces expositions mettent aussi en perspective l’Africanité du Maroc. Notre pays ne renonce pas à ses fondamentaux, à ses qualités du Bien Vivre, du Bien Etre, et du Bien Recevoir. Le dernier film de James Bond et le 5ème épisode de Mission Impossible sont en tournage chez nous. La preuve de la confiance dont jouit notre pays, confiance que nous travaillons à mériter chaque jour».

 
Article précédent

La SDCC parie sur l’Afrique

Article suivant

Les espagnols en prospection commerciale au Maroc