Auto

Jeep Academy : Une école pour partir à l’aventure


C’est courant septembre que Fiat Group Automobiles Maroc (FGAM) lancera en grandes pompes la marque Jeep dont elle est depuis peu le nouvel importateur et distributeur. Outre la gamme de véhicules qui s’articulera autour du Wrangler, du Compass et du Grand Cherokee, le staff de FGAM s’appuiera aussi sur un nouvel outil pédagogique à destination de la clientèle à savoir «la Jeep Academy». D.N.E.S à Marrakech 

C

’est par un beau soleil d’été qu’une poignée de journalistes locaux spécialisés dans la presse automobile s’était donné rendez-vous début juillet  au siège de Fiat Group Automobile Maroc. Ce dernier, importateur et distributeur de Fiat, d’Alfa Romeo, de Lancia, de Fiat Professional et d’Abarth, vient tout juste d’ajouter une nouvelle corde à son arc ; tout au moins un nouveau blason à sa collection déjà bien fournie, en l’occurrence Jeep. Une  marque mondialement connue (avec sa légendaire Willys de 1941 destinée aux troupes américaines) qui, de propriétaire en propriétaire (American Motor Corporation, Renault, Chrysler) gravite désormais dans le giron du Groupe Fiat. Direction Marrakech afin d’en savoir plus sur les nouvelles orientations stratégiques de FGAM avec cette marque. Au programme, une présentation-presse, tout ce qu’il y a de plus classique, à ceci près que sur notre carton d’invitation était fait mention d’une certaine «Jeep Academy». 

4X4, mode d’emploi

«En 2012, le segment des véhicules tout-terrain constituait au Maroc près de 20% des parts de marché, totalisant plus de 22.000 immatriculations», a souligné durant sa conférence de presse Marco Tronchi, pdg de FGAM. Un segment de marché qui devrait poursuivre sur son trend haussier et dans lequel la filiale marocaine de Fiat pense pouvoir y tirer son épingle du jeu. Voire plus car c’est une réalité, la grande majorité des possesseurs de tout-terrain n’exploite qu’une infime partie du potentiel technique et technologique de leurs véhicules. Un 4X4 pour circuler en ville et dans la périphérie sans que jamais aucun de ses pneumatiques ne puissent fouler les pistes sablonneuses ou rocailleuses, légions dans le Royaume. Pourquoi dès lors ne pas inciter les aficionados de ce type de véhicule à en connaître toutes les subtilités ? Justement, FGAM en dehors de l’activité commerciale qu’elle effectuera avec Jeep, proposera à ses futurs clients un volet pédagogique à travers cette «Jeep Academy». Dispensée par l’équipe habituelle de pilotes-instructeurs d’AlfaMasterDrive avec à sa tête Alain Galzot, cette nouvelle cellule pédagogique prendra ses quartiers dans les paddocks de Marrakech Grand-Prix. Au programme, une formation dédiée à l’utilisation «on» et «off road» des véhicules tout-terrain qui s’articule, entre autres, autour de plusieurs modules comme la position idéale au volant, l’utilisation optimale de la technologie en matière de sécurité active, des exercices de maniabilité, de freinage d’urgence avec évitement… Par ailleurs, les stagiaires pourront s’adonner aux joies du franchissement sur les pistes proches de Marrakech. Un menu consistant que nous avons pu découvrir tambour battant avec à la baguette le dynamique Alain Galzot et son équipe. C’est d’ailleurs au pas de charge que nous nous sommes dirigés en convoi vers les pistes avoisinantes de la région de Marrakech au volant des véhicules de la gamme Jeep.

Une gamme équilibrée

La marque américaine a, depuis, simplifié sa gamme, ne disposant plus que de trois modèles à savoir le Wrangler, le Compass et le Grand Cherokee. Des véhicules que nous avons pu essayer. Le Jeep Compass, le petit SUV de la famille, a profité récemment d’un léger restylage notamment au niveau de sa face avant. En usage normal, il évolue en traction, mais dès que le besoin s’en fait sentir, jusqu’à 60% du couple est transmis automatiquement au train arrière. Le Grand Cherokee a fait du franchissement sa spécialité. Tout y est facile grâce à ses fonctions d’aide au démarrage en côte et d’aide à la descente. Par ailleurs, le contrôle électronique de la motricité permet au conducteur de choisir parmi cinq réglages prédéfinis pour obtenir la meilleure option selon les surfaces (asphalte, boue, sable, neige ou rocher). Enfin, depuis plus de 30 ans, le Wrangler qui s’inspire de la légendaire Willys s’inscrit dans la pure tradition de la marque de par son tempérament de baroudeur. Il conserve donc un sélecteur pour alterner entre deux roues motrices, quatre roues motrices et quatre roues motrices avec boite courte de rapport de réduction. Sur route et autoroute, le comportement du Wrangler est agréable et sans surprises. Une gamme de véhicules qui permet de découvrir, sous les conseils avisés des formateurs, la beauté des nombreux paysages que compte le Royaume et de découvrir réellement ce qu’est la conduite sur piste. Un apprentissage de la conduite tout terrain qui se veut  un premier pas vers l’aventure ! 

 
Article précédent

CFC : Benjelloun ouvre le bal

Article suivant

CDG Développement s'endette plus