Aéronautique

Jet privé. Pilatus et Sabca feront le montage complet à Casablanca des aérostructures

Le constructeur suisse Pilatus et le groupe belge Sabca ont signé, le lundi 30 août 2021, un contrat pour  le montage complet à Casablanca des aérostructures de l’aéronef PC-12. Le premier fuselage ailes assemblé dans la nouvelle unité industrielle de Sabca à Casablanca sera prêt à être livré à la ligne d’assemblage finale à Stans, en Suisse, d’ici la fin de 2022.


Ce contrat marque le début d’un nouveau partenariat à long terme entre Pilatus et Sabca et constitue une étape importante qui tire parti de l’écosystème aérospatial au Maroc. Le contrat prévoit l’assemblage du fuselage, ailes et commandes de vol y compris l’installation électrique du câblage. Sabca livrera ces principaux composants d’avion à la chaîne d’assemblage finale en Suisse où ils seront intégrés aux autres systèmes de l’avion, moteur et intérieur de la cabine de l’avion.

« Nous sommes fiers de ce nouveau partenariat de long terme entre Pilatus et Sabca Maroc. Cet accord contribuera certainement à renforcer la perspective aérospatiale marocaine et à accélérer davantage la croissance soutenue que connait le secteur aéronautique national, sous le leadership de S.M. le Roi Mohammed VI, à maintenir sa position de plateforme de production de la meilleure qualité et à favoriser l’amélioration des compétences grâce au développement de nouvelles activités hautement technologiques », a souligné Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique.

Lire aussi | Dépistage Covid-19. La tutelle prend de nouvelles mesures pour garantir la fiabilité des tests

Et de souligner que « cette collaboration témoigne de la grande capacité de notre base d’approvisionnement locale à répondre aux attentes des équipementiers internationaux tels que Pilatus. Ceci ne confirme pas uniquement la crédibilité du Maroc en tant que partenaire de production aéronautique incontournable, mais aussi notre résilience et notre compétitivité dans ce nouveau contexte de crise. Nous félicitons Sabca pour cette réalisation et nous souhaitons la bienvenue à Pilatus au Maroc. Nous sommes convaincus que ce n’est que le début d’une relation de longue date avec le Royaume ».

« Nous sommes très fiers d’avoir été sélectionnés par Pilatus pour ce projet aussi important. C’est le résultat d’un excellent travail d’équipe et cela marque le début de la collaboration entre Pilate et Sabca. Notre sélection parmi plusieurs sociétés internationales par Pilatus atteste de notre expertise et de la compétitivité de la région ». Et d’ajouter que « Sabca est fière d’offrir un large éventail d’expertises dans les aérostructures métalliques et composites, la fabrication et l’assemblage, la conception d’équipement d’actionnement pour le secteur de l’aviation générale ainsi que nos capacités de classe mondiale dans le domaine du MRO (Maintenance, Repair and Operations) », a noté de son côté, le PDG de Sabca, Thibauld Jongen.

Lire aussi | Vaccination des élèves de 12 à 17 ans. Les centres dédiés sont aménagés et prêts à accueillir les bénéficiaires

Pour rappel, le PC-12, le seul avion qui atterrit sur une piste non préparée, est suffisamment polyvalent pour effectuer différentes missions allant du transport exécutif, fret, ambulance aérienne aux missions aériennes ou gouvernementales. Depuis son premier vol en 1994, l’avion est un best-seller dans sa catégorie et à ce jour, plus de 1800 exemplaires ont été livrés.

Ce projet d’un investissement de plus de 180 millions de DH (17 millions d’euros) consiste en la construction d’une nouvelle usine de 16.000 m² qui abritera la ligne d’assemblage d’aérostructures du PC-12 au technopole de Nouaceur. Et pour la mise à disposition des ressources qualifiées pour le programme PC 12, une collaboration étroite a été établie avec l’Institut des Métiers de l’Aéronautique.

 
Article précédent

Dépistage Covid-19. La tutelle prend de nouvelles mesures pour garantir la fiabilité des tests

Article suivant

DS Automobiles opte pour le tout électrique en 2024