Classement

Jeunes leaders économiques : qui sont les Marocains classés par Choiseul en Afrique et en France ?

L’Institut Choiseul vient de livrer son classement des 100 jeunes leaders africains économiques de demain pour 2017.


Dix Marocains figurent dans la cuvée, mais seul Idriss Bensmail, directeur général adjoint de BMCI en charge du Retail, figure dans le Top 10. Le deuxième marocain dans ce classement où tous sont âgés de moins de 40 ans, ont effectué des études brillantes et occupent des postes de responsabilité, arrive à la 13 ème position. Il s’agit de Badr Alioua, président du directoire de Wafasalaf. Ce dernier devance Sarah Kerroumi (secrétaire générale de Ynna Holding, 16ème), Saâd Sefrioui (directeur général adjoint du groupe Addoha, 29ème), Marouane Ameziane (directeur exécutif stratégie et développement corporate à l’OCP, 33ème), Omar Belmamoum (PDG de Platinum Power, 43ème), Mohamed Ben Ouda (directeur général de Palmeraie Développement, 71ème), Kamil Senhaji (directeur régional chargé de l’Afrique, du MoyenOrient et de l’Asie de Galileo Global Education, 79ème), Moulay Mhamed Elalamy (porte-parole du Groupe Saham, 86ème), et Mohamed Alami Berrada (conseiller du chef du gouvernement, en charge du dossier de l’employabilité, 91ème).

En Afrique, le classement est dominé par l’Algérien Sahbi Othmani, directeur général de NCA-Rouiba, suivi par le Nigérian Kabiru Rabiu, directeur général de Bua Group et l’Ivoirien Sébastien Kadio-Morokro, directeur général de Pétro Ivoire. Le Maroc classe par ailleurs six autres jeunes parmi les futurs leaders, ce qui fait du royaume le 3ème pays le plus représenté cette année avec 16 places derrière le Nigeria (19) et l’Afrique du Sud (34 lauréats). L’Égypte (13) et le Kenya (11) arrivent respectivement en 3ème, 4ème et 5ème position. L’Institut Choiseul a également publié parallèlement son classement des  jeunes leaders économiques de demain à l’échelle de la France. Trois Marocains y figurent. Il s’agit de Mehdi Khoubbane (39 ans), directeur général de L’Oréal Paris France, d’Abdel Malek Riad (36 ans), directeur du développement Afrique & Proche-Orient  de Suez, et de Meriem Riadi (33 ans), directrice du digital chez Suez. Le premier arrive à la 48ème position tandis que les deux autres compétences marocaines sont classées après le 100 ème rang.

Les 10 Marocains du classement Afrique du Choiseul 100

– Idriss Bensmail, directeur général adjoint de BMCI en charge du Retail (classé au 8ème rang).

– Badr Alioua, président du Directoire de Wafasalaf (13ème)

– Sarah Kerroumi, secrétaire générale de Ynna Holding (16ème)

– Saâd Sefrioui, directeur général adjoint du groupe Addoha (29ème)

– Marouane Ameziane, directeur exécutif stratégie et développement corporate à l’ OCP (33ème)

– Omar Belmamoum, PDG de Platinum Power (43ème)

– Mohamed Ben Ouda, directeur général de Palmeraie Développement (71ème)

– Kamil Senhaji, directeur régional chargé de l’Afrique, du Moyen‑Orient et de l’Asie de Galileo Global Education (79ème)

– Moulay Mhamed Elalamy, porte-parole du Groupe Saham (86ème).

– Mohamed Alami Berrada, conseiller du chef du gouvernement, en charge du dossier de l’employabilité (91ème)

 

Les 3 Marocains du classement France du Choiseul

-Mehdi Khoubbane (39 ans), directeur général  de L’Oréal Paris France

-Abdel Malek Riad (36 ans), directeur du développement Afrique & Proche-Orient  de Suez

– Meriem Riadi (33 ans), directrice du digital chez Suez.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Avec Chrome 70, des centaines de sites Web populaires risquent gros

Article suivant

Diffusion non autorisée de photos et vidéos : fin de l’impunité