Sport

JO Tokyo 2021 : voici les primes des boxeurs marocains

La Fédération Royale Marocaine de Boxe (FRMB) souhaite éclairer l’opinion publique sur ses actions concrètes et ses perspectives en matière d’encouragement des boxeurs et boxeuses pour les prochains Jeux olympiques Tokyo 2021.


La FRMB a établi dans son budget annuel une grille exceptionnelle pour les médaillés au podium des prochains Jeux olympiques de Tokyo 2021, comme suit :

– Médaille d’or : 1.000.000 DH

– Médaille d’argent : 600.000 DH

– Médaille de bronze : 300.000 DH

La Fédération ajoute que ces montants s’ajouteront aux primes du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et du Comité national olympique marocain (CNOM) qui restent à leur convenance et à leur discrétion. De plus, afin d’encourager et de valoriser le rendement de chaque boxeur et boxeuse qualifiés aux J.O., ainsi que l’encadrement technique, la FRMB décidera d’une grille de prime à titre de gratification pour chaque participant aux tournois et compétitions internationaux de préparation pour Tokyo 2021.

Lire aussi | Culture : l’ONMT mise sur Rabat

Aussi, la FRMB a décidé d’assurer pour tout boxeur et boxeuse participant à ces J.O., qui sont en fin de carrière et qui prendront la décision d’arrêter les compétitions officielles, des stages de formation en tant qu’entraîneur étoilé homologués par l’Association internationale de boxe amateur (AIBA) qui seront organisés juste après les jeux afin de leur permettre de faire partie de la Direction technique nationale en tant que salariés pour l’encadrement des différentes catégories des équipes nationales. La Fédération donne l’exemple de la boxeuse Zahra Zahraoui (médaille d’or au championnat du Maroc catégorie senior femme 2018/2019 à Kénitra, médaille d’or au championnat à Yaoundé au Cameroun et qualifiée pour les JO de Rio 2016), actuellement en formation pour l’encadrement de l’équipe féminine au sein de la Direction technique nationale.

Lire aussi | IFC accorde un financement de 30 millions de dollars à la région Fès-Meknès

Concernant le Championnat du monde 2019 à Oulan-Oudé en Russie, la médaillée de bronze Khadija Mardi a reçu comme primes, à ce jour, 200.000 DH de la part du ministère de la Culture, de la  Jeunesse et des Sports selon la grille préétablie et 100.000 DH de la Fédération Royale Marocaine de Boxe. Pour ce qui est de la qualification aux J.O. de Tokyo, la prime de la FRMB est de 50.000 DH. 6 boxeurs et boxeuses l’ont reçu en 2 tranches de 25.000 DH. A cela s’ajoute la prime du comité olympique qui est prévue après la qualification de tous les athlètes marocains pour les J.O. de Tokyo. La Fédération ajoute que grâce à ses efforts et interventions, les 6 qualifiés aux JO bénéficient d’une prime olympique durant les 4 mois de préparation des fonds de la solidarité olympique africaine. Cette prime est det de 4000 dollars chacune pour les 2 médaillées d’or qualifiées aux éliminatoires de Dakar à savoir Khadija Mardi et Rabab Cheddar, et 1800 dollars pour les autres qualifiés trimestriellement.

Les 6 qualifiés, ainsi que ceux qui tenteront leurs chances aux prochaines éliminatoires de Paris en juin prochain sont pris en charge pour ce qui est de l’hébergement, la restauration et les gratifications financières mensuelles par la FRMBoxe de l’ordre de 3000 DH mensuels maintenues en période de confinement.

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio

Article suivant

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, vendredi 18 décembre