AutomobileFlash-eco

Jobelsa monte en puissance

C’est une montée en puissance rapide qu’a observée en un an Jobelsa Automotive, qui célèbre son premier anniversaire. La filiale de Palm Indus (groupe Palmeraie Développement) et du groupe espagnol Jobelsa, spécialisée dans le revêtement d’intérieur pour véhicules, a réussi en effet à produire 1 million de coiffes de sièges automobile en moins d’un an. Une performance qui témoigne de l’efficacité de la stratégie de développement de cette entreprise. « Le développement de Palm Indus dans le secteur automobile s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement et de la mise en œuvre de la stratégie nationale du secteur automobile. Palm Indus est un opérateur national qui, dans sa maîtrise des exigences du secteur automobile développées par sa filiale Dolidol, reconfirme, à travers ce partenariat, sa stratégie et sa volonté d’y poursuivre son développement afin de tirer pleinement profit de son potentiel de croissance au Maroc », souligne Jalil Skali, DG de Palm Indus. Soulignons que la stratégie de Jobelsa Automotive vise dans une première étape, à répondre à la forte demande des constructeurs automobiles européens pour la production de coiffes de sièges «made in Morocco ». Dans ce sens, l’industriel a signé des contrats avec plusieurs constructeurs automobiles. Ainsi, son usine basée dans la capitale économique du royaume fournit des coiffes de sièges qui équipent les véhicules des marques telles que Nissan, Seat Ibiza, Mercedes Classe X ainsi que Ford Benimar.


Bonnes perspectives

« Les contrats d’ores et déjà signés avec les constructeurs automobiles européens et les perspectives de croissance, devraient permettre d’atteindre un chiffre d’affaires à l’export de 100 millions d’euros à horizon 2020», confie Jalil Skali. Pour soutenir son développement et ses ambitions et apporter de la valeur ajoutée, Jobelsa Automotive s’est dotée d’un centre de design et de Recherche & Développement (R&D) équipé de technologies de dernière génération. Selon le top management, Palm Indus, dans une seconde étape, vise la fabrication de sièges complets, d’appui-têtes, de revêtements intérieurs de véhicules et de tableaux de bord et ce, en partenariat avec des constructeurs et des équipementiers automobiles locaux. Notons que Jobelsa emploie aujourd’hui 1000 collaborateurs et ce chiffre devrait augmenter au fur et à mesure des ambitions de l’entreprise. « Le développement de la filiale Jobelsa Automotive vient en consolidation de la stratégie industrielle automobile du groupe Palmeraie Industries & Services, suite aux développements initiés par sa filiale Dolidol qui lui ont permis de devenir le fabricant exclusif de feutres tablier et acoustique destinés à l’usine Renault de Tanger, et fournisseur de produits à base de mousse polyuréthane pour le secteur automobile », détaille Jalil Skali. Pour rappel, Palm Indus est le vaisseau amiral du groupe Palmeraie Industries et Services dans le secteur industriel. Outre la marque Dolidol présente au Maroc et en Afrique subsaharienne, ce pôle détient également Jobelsa Automotive (automobile), ou encore Bois & Co (menuiserie industrielle). 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

La médiation bancaire peine à décoller

Article suivant

La première école aéronautique multidisciplinaire au Maroc ouvre ses portes