Sport

Une journée mondiale « made by Morocco »

Elle est, depuis 2011, entrée dans l’Histoire. Gravée pour toujours sur le marbre du grand socle de l’Humanité, elle est, et sera désormais, dans la mémoire des hommes et lorsqu’on la célébrera, chaque année, c’est aussi le Maroc que l’on célébrera.


Cet honneur, c’est au Comité National Olympique Marocain (CNOM) qu’on le doit. Notre vénérable et ancestral CNOM aura réussi à faire adopter par les Nations Unies et le Comité International Olympique (CIO), le 6 avril comme journée mondiale du sport et de la paix.

Le CIO d’ailleurs, par son président Thomas Bach, a tenu à rendre hommage au Maroc, par une lettre historique, d’avoir été à l’origine de cette idée.
Une idée née dans l’esprit et le cœur d’un homme, Kamal Lahlou pour ne pas le nommer, qui un jour en pleine session internationale olympique se demanda pourquoi il n’existait pas encore de journée mondiale du sport. Considérant que, de par le monde, on célébrait quantité d’êtres et de choses, Kamal Lahlou réussit à attirer l’attention de tous les membres de la docte assemblée, que le sport n’existait pas dans ce calendrier commémoratif. Le CIO en tombe des nues, et avec lui, l’Assemblée des Nations Unies qui décréteront après réunions et études que le sport aura sa journée le 6 avril et que le mérite en reviendra au CNOM, que Kamal Lahlou représentait, et partant, au Maroc.

Et voici comment un coup de cœur devint ce fantastique coup d’éclat, faisant ainsi de notre paisible Royaume, l’instigateur d’un événement où seront évoquées les valeurs de solidarité et d’amitié, toutes ces valeurs que véhicule le sport. Cela s’est passé, il y a six ans, et l’idée est en train de mûrir, de grandir puisque désormais, les évènements liés à cette journée fleurissent de partout à travers le monde. Et dans son magnifique siège musée qui sera inauguré incessamment, le CNOM pourra installer, en bonne place, une plaque rappelant à tous que l’institution a été à l’ origine de la naissance de la Journée Mondiale du sport.

Cette année et depuis hier, une exposition intitulée Sport et Olympisme a été organisée pour rendre hommage à cette action marocaine, elle se déroule à L’Institut Français de Rabat. Dimanche 10 avril 2017 à Rabat toujours, l’Association Sport pour Tous, présidée par la championne Nezha Bidouane, lancera la course pour la Paix, en partenariat avec le CNOM et l’Ambassade de France au Maroc.

Et comme pour démontrer que dans notre Royaume, l’activité sportive n’est pas un vain mot, quoiqu’en pensent certains, le Trophée Hassan II de Golf, la Coupe Hassan II de Tennis, le Tour du Maroc cycliste, le circuit automobile de Marrakech seront en ce mois d’avril les phares qui éclaireront notre besoin de se surpasser en développant la saine émulation et les farouches passions que seuls les pistes et les stades peuvent engendrer.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

« La commercialisation du Galaxy S8 débutera le 5 mai au Maroc »

Article suivant

Menafrique santé, une occasion pour renforcer l'autonomie thérapeutique en Afrique