Sport

Kamal Lahlou élu 1er vice-président du comité exécutif de l’AFCNO

Kamal Lahlou, vice-président du Comité National Olympique Marocain (CNOM), a été élu samedi 22 juillet 2017 à Abidjan, vice-président du comité exécutif de l’Association Francophone des Comités Nationaux Olympiques (AFCNO), par un total de 16 voix.


Cette élection a eu lieu à l’occasion de l’Assemblée générale extraordinaire de l’AFCNO, tenue en marge de la 8ème édition des Jeux de la Francophonie, qu’abrite la métropole économique ivoirienne du 21 au 30 juillet courant. Accompagné lors de cette réunion par le secrétaire général du CNOM, El Mamoun Belabbas, Kamal Lahlou a été en lice avec le représentant du Tchad, élu 2ème vice-président (11 voix) et du représentant du Niger. La présidence du comité exécutif de l’Association Francophone des Comités Nationaux Olympiques est revenue à la Côte d’Ivoire, alors que le poste de SG est assuré par la France, en la personne du secrétaire général du Comité Olympique Français, Denis Masseglia.

Kamal Lahlou s’est félicité de cette élection qui se veut un gage de confiance quant aux acquis et grandes réalisations accomplis par le Maroc dans le domaine sportif, sous la conduite sage et le leadership avéré de SM le Roi Mohammed VI. « Étant donné que les pays francophones partagent la même langue à savoir le Français, que le Maroc dispose d’infrastructures sportives de qualité couvrant plusieurs disciplines, et vu que la solidarité olympique finance des formations pour dirigeants, athlètes et entraîneurs, nous avons proposé de mutualiser et faire en sorte que le Maroc devient un hub marocain et francophone », a-t-il expliqué. Il a, dans ce sens, réitéré l’engagement du Maroc à offrir les installations sportives au profit des athlètes francophones et africains et ce, dans le sillage de la politique de SM le Roi ayant permis le retour du Maroc au sein de l’Union africaine, faisant savoir que si le sport est accompagné de concepts économiques gagnants-gagnants avec les pays africains, il ne peut que donner des résultats immédiats, vu son impact direct sur les populations. Kamal Lahlou a mis en avant également les efforts déployés par le Royaume pour mettre toute son expertise et son savoir- faire à la disposition d’athlètes, de dirigeants et de techniciens issus des pays africains frères et amis, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi et à l’engagement sans faille du Souverain en faveur du continent et de bien-être et de l’épanouissement des populations africaines.

 
Article précédent

Baccalauréat 2017 : hausse de 3% des admis

Article suivant

Baisse des aides au logement : 30.000 étudiants marocains en France concernés