60 FEMMES LEADERS

Kenza Halloul – Experte en «médecine chinoise»

HalloulLa culture du bien-être, c’est elle. L’acupuncture, c’est elle. La quête du bien vivre pour prolonger sa vie, c’est encore elle. Bien plus, Kenza Halloul compte parmi ces «trend setters» qui ont sorti la médecine traditionnelle chinoise de sa niche, réservée aux plus nantis. Elle a fait un art de vivre populaire au Maroc du tai chi et des différentes tendances qui font fureur outre atlantique. Et la tendance suivie, à tel point qu’on a recours à l’acupuncture pour un lifting comme pour rééquilibrer son «énergie vitale».
Le Maroc progresse, et les marocains n’hésitent pas à reprendre les «recettes qui marchent» aux USA et sont reprises par la suite, en France. Une passion, presque un destin familial, transmis de mère en fille, cette dernière, traversant les continents pour aller en Chine approfondir ses connaissances. Quitte à s’y installer.
Depuis, Kenza Halloul poursuit ses recherches depuis Casablanca et sa périphérie. Un intérêt particulier pour l’obésité et la cosmétique, sans oublier son cœur de cible: le bien être en général. Sans dogmatisme dans sa recherche, Kenza Halloul s’affirme ouverte à l’ensemble des techniques venues du monde entier et concentrées en Californie. Au final, c’est plus une médecine chinoise au Maroc…

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Nadira El Guermai - Gouverneur-coordinatrice de l'initiative nationale pour le développement humain (INDH)

Article suivant

Quand Abdelilah Benkirane parle des femmes