Automobile

Kia Ceed 1,6 l Active DCT 136 : En bonne valeur sûre

Un design plus athlétique, une dotation en équipements de confort et de sécurité bien étudiée pour nos contrées et bloc diesel de 136 chevaux aussi dynamique qu’économique à l’usage, la nouvelle Kia Ceed entend figurer parmi les meilleurs compactes de la catégorie.  


Nous en faisions récemment écho dans notre rubrique actualité automobile dans l’un de nos précédents numéros. Kia Maroc, filiale du Groupe Bernard Hayot, vient récemment d’amorcer la commercialisation de la nouvelle Ceed et de son pendant le «shooting break», ou si vous préférez le break de chasse, dénommée ProCeed. Un retour aux affaires pour l’importateur de la marque locale qui poursuit sur sa bonne dynamique commerciale, si l’on en croit les dernières statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc. Au premier semestre, la marque sud-coréenne a considérablement augmenté son volume de vente comparativement à 2018, passant de 337 à 654 véhicules vendus, soit une croissance de 94,07%.

Il faut dire que le rafraîchissement de la gamme, émaillé de modèles restylés ou totalement nouveaux, a participé justement à cette bonne dynamique. De même que les efforts en matière de communication, de nouveaux investissements consacrés, notamment à promouvoir le réseau et la qualité du service après-vente, sont autant d’actions menées par l’actuel propriétaire qui contribueront à rassurer la clientèle. Reste la qualité du produit qui, sur ce plan, n’a guère de soucis à se faire, sa bonne réputation l’ayant déjà précédé sur ses différents marchés. Et pour qui en douterait, certains modèles commercialisés chez Kia au Maroc (Ceed et Proceed justement) bénéficient d’une garantie de sept ans ou 150.000 km. Qui dit mieux ?

Esthétique

Kia le crie haut et fort : la Ceed a été dessinée et conçue principalement en Europe pour séduire une plus large clientèle. Nul besoin de s’en convaincre, car son esthétique est plaisante. Cependant, elle ne révolutionne pas pour autant la catégorie. Mais ce qui est appréciable, c’est que les designers ont fait évoluer la silhouette de cette troisième génération, dosant subtilement sobriété de la ligne et touche athlétique affirmée. À noter que les nouveaux feux de jours à LED (de série) la Ceed plus reconnaissable sur la route, mais surtout concourent pleinement à la sécurité. Comme nous aimons à le répéter, les goûts et les couleurs dépendent de chacun ; toujours est-il que la Kia Ceed dispose d’un design plaisant et relativement moderne.

Vie à bord

Pas de grosse surprise à l’intérieur, si ce n’est que l’ambiance nous a paru un peu triste. En revanche, rien à redire au niveau de la qualité des matériaux, de leur assemblage et de la finition.
La Ceed place la barre haut et c’est cela le plus important. Si certaines concurrentes en font l’économie, cette compacte dispose d’une flopée de boutons de commandes placés notamment sur la planche de bord et sur le volant.  Ils ont le mérite d’être ergonomiques et tombent sous la main. A vrai dire à force, on s’y habitue.

L’autre bonne nouvelle au sein de cet habitacle est sans commune mesure l’espace alloué aux occupants. Nous avons apprécié le confort d’assise à l’avant ; de même qu’à l’arrière, l’espace aux jambes et la garde au toit sont satisfaisants pour les gabarits de taille moyenne. Si le coffre n’est pas le plus volumineux du segment, il s’avère assez spacieux pour y loger courses et bagages. Nous avons apprécié la dotation en équipements de confort et de sécurité de notre modèle d’essai qui se montre bien fourni. Quant au système d’info-divertissement, il nous a paru complet à notre goût, intégrant un écran tactile de sept pouces comprenant les fonctions Apple CarPlay et Android Auto pour smartphone.

Mécanique

Sous le capot, on dispose du nouveau 1,6 litre de 136 chevaux animé par une boîte de vitesse automatique à sept rapports et à double embrayage. Un bloc qui s’est révélé agréable à l’usage lors de notre prise en main du côté de Bouskoura. La Ceed qui, dans cette version, dispose d’un sélecteur de mode de conduite, permettant au conducteur de choisir son expérience de conduite en optant, soit pour un mode normal, soit pour un mode sport. Aussi, ce dernier a renforcé sensiblement la direction, nous permettant d’opter pour une conduite un peu plus sportive, notamment dans les enchaînements de virages.

A notre avis

Qu’a-t-elle à envier à ses principales concurrentes (Hyundai i30, sa jumelle, Peugeot 308, Volkswagen Golf VII, à équipements et à motorisation presque équivalente) ? Pas grande chose !
La Kia Ceed est une compacte qui nous a semblé polyvalente et rationnelle, bien conçue et sans défauts rédhibitoires. Son diesel associé à sa boîte de vitesse automatique est agréable sous son capot, tout en affichant une consommation modérée. Une compacte qui demeure désormais une valeur sûre du segment et qui mérite vraiment le détour. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main

Article suivant

La 4ème édition d'AITEX Africa IT Expo 2019 en octobre prochain