Startup

Kourtim, la startup qui veut révolutionner le transport au Maroc et en Afrique

La plupart des acteurs du secteur de transport en Afrique ont du mal à gérer leurs flux de transport, à maitriser leurs coûts et à contrôler chaque étape de leurs expéditions. C’est dans ce contexte qu’a été créée la start-up Kourtim, un projet mettant en exergue un système de gestion logistique qui surveille chacune des étapes du transport routier des marchandises.


Le concept initial 

Initialement, l’idée était d’opérer dans la mise en relation entre les expéditeurs et les transporteurs, puis le concept a dévié vers une solution adaptée uniquement aux expéditeurs, qui ont eu du mal à accepter le changement et une nouvelle culture organisationnelle, ce sont les aléas du terrain ! Par la suite, nous avons remodelé la solution de sorte à ce que chaque option puisse être adaptée à chaque acteur, mais surtout que chaque utilisateur implique automatiquement son écosystème à utiliser la plateforme. 

Le business model 

Kourtim propose son service à des professionnels  (B to B) ayant recours à l’activité transport pour acheminer leurs marchandises. Après avoir effectué une inscription gratuite via notre page web ou sur l’application mobile, Kourtim offre à ses utilisateurs un essai gratuit de la solution pendant 30 jours ; suivi de la  signature d’un contrat à l’issue de la période d’essai. Notre business model  est transactionnel, c’est-à-dire que nous procédons à la facturation mensuelle sans engagement en fonction du nombre d’expéditions effectuées (trajets).

La cible 

Expéditeurs (chargeurs): Une plateforme de planification du transport offrant plusieurs options: Un système de dispatching, un onglet spécial appel d’offres pour les transporteurs, un système de définition de proximité des transporteurs (Type Uber) puis un système de négociation des prix avec l’ensemble des transporteurs. 

Affréteurs (intermédiaires): Une plateforme qui optimise les échanges de flux entre leurs clients et leurs transporteurs avec un système de négociation des prix;

Transporteurs (distributeurs): une gestion SMART et complète de leurs entreprises liée à un système de planification des flux en temps réel et un calculateur de coût instantané;

Chauffeurs: Une application pour la gestion des expéditions ainsi que toutes les charges du trajet en temps réel.

La différenciation

Kourtim se distingue particulièrement par son Expérience Utilisateur (UX) adaptée au contexte africain et à chaque partie prenante impliquée dans l’utilisation de la plateforme (Chauffeur, transporteur, expéditeur, affréteur, transitaire…), Grâce à une étude exploratoire qui a été élaborée pendant 12 mois auprès de plus de 200 entreprises au Maroc et au niveau de plusieurs pays africains (TPE, PME, Groupe et Grand compte) visant la collecte d’informations via des entretiens avec les acteurs du transport et de la  Supply Chain, ce qui nous a permis de bénéficier des feedbacks de toutes les parties prenantes impliquées dans le process,  afin de leur offrir une solution adaptée à leurs besoins et surtout à la problématique du secteur.

Le marché potentiel

Notre marché potentiel recouvre la totalité des transactions relatives au transport routier de marchandises effectuées sur le continent Africain et Européen. Le Maroc a été évidemment notre point de départ comptant plus de 56000 compagnies de transport associées à 20 millions de tonnes de marchandises circulant chaque année au niveau national. Le continent africain abrite plus de 740 000 transporteurs avec plus de 1 milliard de tonnes de marchandises qui circulent chaque année entre les pays africains. L’Europe quant à elle, compte une circulation de 1.782.090 milliards de tonnes de marchandises par an.

Le lancement 

Nous sommes en pleine phase de commercialisation de notre solution sur le marché marocain en particulier et africain en général. A l’heure actuelle, nous avons déjà un certain nombre de clients et parallèlement, nous sommes en cours de négociation avec plusieurs entreprises dont nous avons  eu l’approbation pour une intention de collaboration.

Le financement 

Absolument ! Le financement est une phase inhérente à tout projet en pleine expansion. Etant une start-up qui opère actuellement au Maroc et qui souhaite élargir ses activités à l’international, le financement sera pour Kourtim un tremplin pour acquérir de nouveaux marchés, et forcément cela demande énormément de ressources, que ce soit en termes de capital humain ou en ressources financières. Mais n’oublions pas que le vrai auto-investissement reste avant tout le client !

L’actualité

Bientôt on fera l’objet d’une annonce de deux partenariats avec deux grands comptes et un organisme étatique ici au Maroc, vous découvrirez ensuite un troisième à l’international.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui

Article suivant

Importation : trois entreprises se chargeront du contrôle