Commerce extérieur

La Balance commerciale creuse le déficit

67,42 milliards DH ! C’est le niveau du déficit de la balance commerciale enregistré au terme des 5 premiers mois de cette année soit une aggravation de plus de 7% par rapport à une année auparavant.  Selon aux dernirs chiffres de l’Office des changes, cette aggravation résulte d’une augmentation des importations (+4,3 %), plus importante que celle des exportations (+2 %).


L’accroissement des importations à 163,35 milliards DH est attribuée essentiellement à la hausse des acquisitions de biens d’équipement (+19,8 %), de produits finis de consommation (+16,4%), de demi-produits (+8,9 %) et des produits alimentaires (10,6%).  Cette hausse a été atténuée, en partie, par la baisse des achats de produits énergétiques de 31,2%  à fin mai. En effet, la facture pétrolière du Maroc s’est élevée à fin mai à 19,9 milliards DH.  Ce recul est en lien avec la régression des approvisionnements en huile brute de pétrole (-100 %)  mais également d’un retrait du gaz de pétrole et des acquisitions du gas-oil et fuel-oils respectivement de 25,3 % et 11 %.

S’agissant des exportations, elles s’inscrivent en hausse de 2 % à 95,92 milliards DH. Ce résultat fait suite à la dynamique des expéditions du secteur automobile (+14,9 %) et dans une moindre mesure celles du secteur textile et cuir (+5 %), de l’agriculture et agro-alimentaire (+4,1%) et de l’aéronautique (10,1 %).

 
Article précédent

Allianz s'offre Zurich Assurances Maroc pour 2,6 milliards DH

Article suivant

COP22 : Mezouar mobilise les opérateurs économiques