Banques

La Banque Populaire célèbre ses noces d’orchidée avec les Marocains du Monde

Banque historique et de référence des Marocains du Monde (MDM), la Banque Populaire célèbre cette année 55 ans (noces d’orchidée) d’accompagnement des concitoyens expatriés.


Cette année, la Banque Populaire fête sa 55ème année d’accompagnement des Marocains du Monde. Pour célébrer cette relation privilégiée fondée sur la proximité, la confiance et la fidélité, la Banque Populaire a donné cette semaine le coup d’envoi du Bladi Summer Tour, une tournée d’animations festives et culturelles en faveur des MDM sur l’ensemble du territoire national. Après Ifrane la semaine dernière, c’est au tour de El Jadida d’accueillir cette manifestation.

Durant plus d’un demi-siècle, la Banque Populaire a ainsi proposé un accompagnement devenu multiforme au gré de l’évolution des profils, ainsi que des besoins de la diaspora, toutes générations confondues. Active depuis les années 60 sur des opérations de bancarisation visant à faciliter le rapatriement des économies sur salaires de ceux qu’on appelait alors les Travailleurs Marocains à l’Étranger (TME), cet accompagnement s’est en effet diversifié au fil des années et des générations : il couvre désormais l’ensemble des aspects de la vie des membres de la diaspora, aussi bien bancaires qu’extra bancaires. « 55 ans c’est toute une vie que nous avons partagé et que nous continuons de partager avec les Marocains du Monde. Nous avons vécu ensemble de bons moments, comme les naissances, mais aussi de mauvais moments. Nous avons aussi assisté à des moments de réussite sociale, à l’image de l’acquisition d’un bien immobilier », souligne Jalil Sebti, directeur général de la banque de détail du groupe de la Banque Populaire.

Sur le plan de l’accompagnement bancaire, le groupe, après s’être appuyé sur des points de contacts installés au sein des représentations consulaires du royaume dans les premiers pays d’immigration des Marocains (France, Belgique, Pays-Bas et Allemagne), a ouvert en 1972 une filiale bancaire sur le territoire français. Il s’agit de Banque Chaabi du Maroc, devenue Chaabi Bank après l’obtention du passeport européen lui permettant de compléter sa présence dans l’Union européenne, notamment en Italie, en Espagne et en Grande-Bretagne.

Présence élargie

Au plus près de sa communauté, la Banque Populaire a étendu sa présence au Moyen-Orient et plus récemment en Amérique du Nord, devenant la première banque marocaine à s’installer au Canada en 1988 et la seule à opérer aux États-Unis depuis maintenant 4 ans. Outre sa présence physique dans les pays d’accueil, le Groupe Banque Populaire s’est constamment mis au diapason des attentes de sa clientèle MDM en lui offrant une panoplie complète de services à distance, contribuant ainsi au renforcement du lien qu’elle entretient avec son pays d’origine, le Maroc. Ce n’est donc pas fortuit que dans l’imaginaire collectif des Marocains, le nom de la Banque Populaire est automatiquement associé aux Marocains du Monde. « Outre l’histoire, cela s’explique par le fait que la relation entre la Banque Populaire et les MDM transcende le simple aspect banque-client et inclut proximité et dimension humaine », commente Jalil Sebti.

Pour rappel, la Banque Populaire a franchi en 2017 le seuil historique d’un million de clients Marocains du Monde. Avec 96 milliards de DH, sa part de marché sur ce segment de clientèle en matière de dépôts a dépassé en 2018 les 52%.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Challenge - HORS SÉRIE

Article suivant

Groupe PSA : Samir Cherfan succède à Jean-Christophe Quemard