Transport aérien

La Belgique porte plainte contre Ryanair

Le ministre belge de la protection des consommateurs, Kris Peeters, a annoncé assigner la compagnie irlandaise à bas coût Ryanair devant le tribunal de commerce pour pratiques commerciales déloyales, sur fond des annulations massives de ses vols ayant porté préjudice aux droits des passagers, notamment en Belgique.


« Des annulations de vols à une aussi grande échelle par Ryanair sont inadmissibles », a affirmé Kris Peeters qui déplore un « manque de professionnalisme que toute compagnie digne de ce nom doit avoir ». Le ministre belge reproche à la compagnie de communiquer uniquement en anglais avec ses clients, y compris ceux ayant réservé des vols en langue néerlandaise ou française, et de ne fournir que peu d’informations sur les droits des passagers en cas d’annulation.  « Sur la base de ces constatations, j’introduis une action en cessation à l’encontre Ryanair », a expliqué Kris Peeters qui espère que Ryanair se mette en règle vis-à-vis des clients qui ont subi des désagréments les dernières semaines. Une action en cessation implique que le juge puisse infliger des astreintes si l’entreprise recommence les mêmes pratiques.

Pour rappel, Ryanair avait décidé mi-septembre de supprimer 272 vols au départ ou vers la Belgique jusqu’au 28 octobre. Le 15 septembre, le premier transporteur européen au niveau des passagers avait surpris avec l’annonce de la suppression, faute de pilotes, de 40 à 50 vols quotidiens jusqu’à fin octobre, soit environ 2000 liaisons au total, suscitant la colère de ses clients.

 
Article précédent

BMCE Bank lance la 3ème édition de la « Caravane des Pros »

Article suivant

BCP : offensive tangéroise sur l’automobile